Filet de protection sociale

14/01/2015
Filet de protection sociale

Une initiative qui vise directement les plus démunis

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mercredi à Landa, un village situé dans la Kozah (420 km de Lomé) où est mis en œuvre un projet original.

Afin de lutter contre la malnutrition chez les enfants de 0 à 24 mois, les femmes enceintes d’au moins trois mois et favoriser la récupération des enfants atteints de malnutrition aigüe, sévère ou chronique, la Banque mondiale et le gouvernement ont lancé le programme pilote des transferts monétaires.

21.500 personnes directement touchées dans les régions de la Kara et des Savanes (12 préfectures) recevront une allocation mensuelle de 5.000 Fcfa pendant 3 ans. L’opération sera progressivement étendue au reste du pays.

Un soutien qui constitue un véritable filet de protection sociale et permet de lutter contre la pauvreté.

Le budget total s’élève à 4,4 milliards de Fca répartis entre l’Etat et la Banque mondiale.

Plusieurs membres du gouvernement accompagnaient le chef de l’Etat dont Victoire Dogbé-Tomegah, la ministre du Développement à la base, Dédé Ekoué Ahoefa, la ministre de l’Action sociale, Djossou Sémodji en charge de la Planification, Bernadette Legzim-Balouki, la ministre du Commerce, le titulaire de l’Agriculture, Koura Agadazi et la ministre de la Communication, Anaté Kouméalo.

On notait également la présence du représentant de l’UNICEF, Boukhary Iselmov.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.