Filet de protection sociale

14/01/2015
Filet de protection sociale

Une initiative qui vise directement les plus démunis

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mercredi à Landa, un village situé dans la Kozah (420 km de Lomé) où est mis en œuvre un projet original.

Afin de lutter contre la malnutrition chez les enfants de 0 à 24 mois, les femmes enceintes d’au moins trois mois et favoriser la récupération des enfants atteints de malnutrition aigüe, sévère ou chronique, la Banque mondiale et le gouvernement ont lancé le programme pilote des transferts monétaires.

21.500 personnes directement touchées dans les régions de la Kara et des Savanes (12 préfectures) recevront une allocation mensuelle de 5.000 Fcfa pendant 3 ans. L’opération sera progressivement étendue au reste du pays.

Un soutien qui constitue un véritable filet de protection sociale et permet de lutter contre la pauvreté.

Le budget total s’élève à 4,4 milliards de Fca répartis entre l’Etat et la Banque mondiale.

Plusieurs membres du gouvernement accompagnaient le chef de l’Etat dont Victoire Dogbé-Tomegah, la ministre du Développement à la base, Dédé Ekoué Ahoefa, la ministre de l’Action sociale, Djossou Sémodji en charge de la Planification, Bernadette Legzim-Balouki, la ministre du Commerce, le titulaire de l’Agriculture, Koura Agadazi et la ministre de la Communication, Anaté Kouméalo.

On notait également la présence du représentant de l’UNICEF, Boukhary Iselmov.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.