Fin de carrière pour les exploitants sauvages

13/01/2014
Fin de carrière pour les exploitants sauvages

Le ministre des Mines, Dammipi Noupokou (photo), a annoncé lundi la fermeture de toutes les carrières sauvages de sable. Exploitants illégaux et transporteurs sont prévenus. Cette mesure doit permettre de protéger l’environnement.

Republicoftogo.com : L’interdiction des carrières sauvages ne risque-t-elle pas de provoquer une pénurie ?

Dammipi Noupokou :  décision de mettre fin à l’exploitation de ces carrières a été prise le 1er novembre 2013. Nombreux sont ceux qui utilisent le sable pour la construction, en toute illégalité. Une décision similaire était intervenue il y a 3 ans pour le sable matin.

La direction générale des Mines a émis une liste de sites officiels à l’intention des professionnels. Ils sont en conformité avec les règlementations environnementales.

Permettez-moi de dire que les besoins en sable du pays sont suffisants. Il y a la carrière de Davalé, celle de Bé et prochainement seront ouvertes celles du Lac Togo, de Zio et de la lagune de Bè côté ouest.

Les besoins mensuels sont de l’ordre de 10.000 m3 ; rien que la lagune de Bé peut fournir 12 à 15.000 m3 ; donc aucun risque de pénuries.

Republicoftogo.com : Qu’arrivera-t-il à ceux qui ne respectent pas l’interdiction ?

Dammipi Noupokou : Notre objectif n’est pas de sanctionner pour sanctionner. Il faut que tout le monde comprenne qu’il y a un 

problème environnemental que pose l’exploitation sauvage des carrières de sable.

Tous les camions pris en flagrant délit seront priés de restituer leur chargement. En cas de récidive, il y aura des sanctions.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.