Fin de la visite d'Abbas Bonfoh à Bruxelles

11/05/2009
Fin de la visite d'Abbas Bonfoh à Bruxelles

Le président de l'Assemblée nationale, Abbas Bonfoh, a effectué du 6 au 8 mai une visite officielle en Belgique au cours de laquelle il a rencontré le président du Sénat et le président de la Chambre.

L'occasion d'exposer à ses interlocuteurs la situation au Togo sur le plan politique et économique. Après de longues années de sanctions, et sous l'impulsion du chef de l'Etat et de l'ensemble de la classe politique, le pays a renoué ses relations avec les partenaires en développement et avec les institutions internationales, a expliqué en substance le président de l'Assemblée.Il a rappelé que les élections législatives de 2007 avaient permis la constitution d'une Assemblée multicolore avec des représentants de la majorité et de l'opposition ; symbole du renouveau démocratique au Togo.

« Mon pays revient de loin après environ une quinzaine d'années de rupture de coopération internationale. Aussi les besoins sont-ils énormes à tel point que les fruits de la réforme, attendus avec impatience, ne se font pas encore sentir », a reconnu Abbas Bonfoh.

Concernant les élections présidentielles de 2010, M. Bonfoh a assuré qu'elles se dérouleraient dans la transparence la plus totale et sans aucune violence.

Interrogé sur la récente tentative de coup d'Etat, le président de l'Assemblée a indiqué que la « justice suivait son cours ».

A Bruxelles, Abbas Bonfoh s'est également rendu au Parlement européen où il a été accueilli par Johan Van Hecke, du Groupe « Alliance des Démocrates et des Libéraux pour l'Europe » ; il est membre de la commission du Développement et de la commission des Affaires étrangères.

« Les efforts déployés au Togo par le président Faure Gnassingbé en vue de faire de son pays un véritable état de droit mérite le soutien de tous », a indiqué M. Van Hecke.

Aux côtés du président de l'Assemblée nationale, on notait la présence de l'ambassadeur du Togo auprès du Bénélux, Félix Kodjo Sagbo, et de Robert Godeau, consul honoraire du Togo en Belgique.

En photo : Abbas Bonfoh et Armand de Decker, le président du Sénat

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.