Financements solidaires : information en région

13/05/2014
Financements solidaires : information en région

Victoire Dogbé-Tomegah

Créé en début d’année, le Fonds national pour la finance inclusive (FNFI) est désormais en phase opérationnelle avec le lancement de l'APSEF. Un produit destiné à régler la question de l’exclusion financière en assurant l’accès à la petite épargne, au micro crédit ou à la micro-assurance aux populations vulnérables pour des activités génératrices de revenus.

Le FNFI est piloté par Victoire Dogbé-Tomagah, la ministre du Développement à la base dont le département a déjà beaucoup fait pour aider le monde rural.

Depuis lundi, la ministre est en région pour informer la population sur l’existence de ces aides et sur les conditions d’octroi. Elle a fait étape dans les villages d’Agoè, d’Agbalépédogan et d’Avénou (préfecture du Golfe). Elle est accompagnée par Prosper Houenou, directeur général par intérim du Fonds et Reckya Madougou Yedo, ancienne ministre de la Micro finance et de l’Emploi du Bénin.

L’Etat n’accorde pas directement les crédits, les fonds sont confiés à une vingtaine d’IMF, des institutions de micro finance.

300.000 bénéficiaires devraient profiter de l’APSEF d’ici la fin de l’année.

D’autres produits financiers innovants seront proposés à la population dans les mois qui viennent.

La BOAD soutient le projet ; d’autres partenaires ont d’ores et déjà manifesté leur intérêt.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.

Le paiement mobile représente un axe de croissance

Tech & Web

La banque mobile et les applications de paiement ont fait une timide apparition au Togo ces dernières années. Mais tout devrait s'accélérer. 

La directrice des Peace Corps reçoit Frédéric Hegbe

Coopération

L’ambassadeur du Togo aux Etats-Unis, Frédéric Edem Hegbe, s’est entretenu mercredi avec la directrice nationale des Peace Corps, Joséphine K. Olsen.

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.