Flagrant délit de mensonge

12/03/2010
Flagrant délit de mensonge

Gros mensonge pour grosse déception. Face à une communauté internationale qui ne prend plus au sérieux les déclarations de l’UFC, Jean-Pierre Fabre tente une dernière fois de convaincre qu’on lui a volé une victoire qui lui revenait au Togo.
Interrogé vendredi par le site du Journal du dimanche sur la perquisition et la saisie de matériel informatique dans une église, le candidat affirme
qu’ « au moment où ces documents ont été saisis, on était toujours dans les temps pour saisir la Cour constitutionnelle et déposer un recours. Nous l'examinions, mais nous n'étions pas très chauds, connaissant le fonctionnement de cette institution. Mais désormais, nous n'avons plus la possibilité de déposer ce recours. On nous en a empêchés ».
Faux, archi faux. La perquisition est intervenue mardi matin, or le délai légal pour un recours devant la Cour constitutionnelle était lundi soir.
Une information que ne possédait pas le journaliste du JDD et que s’est bien gardé de lui donner M. Fabre.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.