Fonctionnaires fantômes

24/10/2011
Fonctionnaires fantômes

Le ministère de la Fonction publique veut avoir une idée très précise du nombre de fonctionnaires au Togo. C’est pourquoi pendant 7 jours, une opération de contrôle est effectuée sur l’ensemble du territoire. Les agents de l’Etat devront être physiquement présents et présenter différentes pièces administratives dont leurs éventuels diplômes pour justifier de leur poste.

La représentante résidante du PNUD au Togo, Kadiata Lo N’diaye, dont l’institution assure le financement du recensement, a assuré que l’opération se déroulait dans de bonnes conditions.

Solitoki Esso, le ministre de la Fonction publique en personne, a effectué une tournée dans plusieurs ministères et institutions publiques. 

« Ce dénombrement a plusieurs objectifs : maîtriser les effectifs, et faire la chasse aux employés fantômes qui continuent d’émarger sur le budget de l’Etat », a-t-il précisé.

Au Togo, il n’est pas rare que certains fonctionnaires ne passent à leur administration qu’en fin de mois pour toucher leur chèque; le reste du temps étant mis à profit pour développer une autre activité professionnelle. Ces mauvaises pratiques sont cependant en voie de disparition. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.

Le Togo s'est débarrassé des CFC

Environnement

Le Togo est parvenu à se débarrasser presque totalement des CFC (chlorofluorocarbone), a annoncé André Johnson, le ministre de l’Environnement.