Formation accélérée à Notsé

05/04/2007
Formation accélérée à Notsé

Les membres de la commission électorale nationale indépendante (Céni) sont en conclave depuis jeudi à Notsé, à environ 90 km au nord de Lomé, où ils doivent se familiariser avec les kits de recensement pour les élections législatives.

Les autorités togolaises ont obtenu de la république démocratique du Congo (RDC), des kits ayant servi aux dernières élections présidentielles dans ce pays.Environ 3.000 de ces équipements sont mis à la disposition du Togo. Ils comprennent des ordinateurs portables, des imprimantes numériques et de petites caméras ainsi que des scanners d'empreintes digitales.

"C'est un atelier de formation qui permettra aux membres de la Céni de se familiariser avec les kits, afin qu'ils puissent maîtriser les éléments de sécurisation", a déclaré à la presse, le rapporteur de la Céni, Kokou Tozoun.

"Nous allons profiter de l'occasion pour étudier le code électoral, notamment les dispositions générales", a-t-il indiqué.

 

La Céni est chargée d'organiser et de superviser les législatives au Togo.

Au total cinq experts du PNUD, d'Afrique du Sud et d'une société Belge assistent les 19 membres de la l'institution.

Aucune date n'a encore été fixée pour la tenue du scrutin. La CENI a proposé la date du 24 juin, mais le gouvernement ne s'est pas encore prononcé.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.

Un refuge efficace contre les moustiques

Santé

Le ministère de la Santé va fournir à la population près d’un million de moustiquaires imprégnées de longue durée d’action (MILDA).

Lutter efficacement contre le cancer

Santé

Le Togo ambitionne de se doter d’un institut de cancérologie. Pour y parvenir, il a besoin d’argent et de compétences.