Formation accélérée à Notsé

05/04/2007
Formation accélérée à Notsé

Les membres de la commission électorale nationale indépendante (Céni) sont en conclave depuis jeudi à Notsé, à environ 90 km au nord de Lomé, où ils doivent se familiariser avec les kits de recensement pour les élections législatives.

Les autorités togolaises ont obtenu de la république démocratique du Congo (RDC), des kits ayant servi aux dernières élections présidentielles dans ce pays.Environ 3.000 de ces équipements sont mis à la disposition du Togo. Ils comprennent des ordinateurs portables, des imprimantes numériques et de petites caméras ainsi que des scanners d'empreintes digitales.

"C'est un atelier de formation qui permettra aux membres de la Céni de se familiariser avec les kits, afin qu'ils puissent maîtriser les éléments de sécurisation", a déclaré à la presse, le rapporteur de la Céni, Kokou Tozoun.

"Nous allons profiter de l'occasion pour étudier le code électoral, notamment les dispositions générales", a-t-il indiqué.

 

La Céni est chargée d'organiser et de superviser les législatives au Togo.

Au total cinq experts du PNUD, d'Afrique du Sud et d'une société Belge assistent les 19 membres de la l'institution.

Aucune date n'a encore été fixée pour la tenue du scrutin. La CENI a proposé la date du 24 juin, mais le gouvernement ne s'est pas encore prononcé.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.