Fourre-tout protestataire

24/05/2012
Fourre-tout protestataire

Des opposants regroupés au sein du Collectif «Sauvons le Togo» ont manifesté jeudi à Lomé de la Colombe de la Paix au Palais des Congrès pour « exiger » du gouvernement « le retrait immédiat et sans condition de l’Assemblée nationale des projets de lois relatifs au code électoral et au découpage électoral, ainsi que le retour à l’Assemblée nationale des 9 députés irrégulièrement révoqués de leur mandat parlementaire ».

Participaient à la marche toutes les figures anti-pouvoir : Jean-Pierre Fabre de l’ANC, Aimé Gogué de l’ADDI ou encore Agbéyomé Kodjo d’Obuts.

En dépit des consultations initiés par les autorités pour évoquer les réformes électorales, le Collectif affirme « le gouvernement est décidé à opérer un passage en force en organisant les prochaines échéances au pas de charge ».

Cette position radicale exprimée par certains opposants n’est pas vraiment une surprise. A l’approche de chaque élection, ils font monter la pression et placent les enchères toujours beaucoup trop haut.

Le millésime électoral 2012 n’échappe pas à la tradition.

Le Togo doit organiser des élections législatives et locales en octobre prochain. D’ici là, le pays doit modifier le code électoral et procéder à un redécoupage en prenant en compte, notamment, les recommandations de l’Union européenne.

En photo : les manifestants devant le Palais des congrès

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les touristes en quête d'authenticité

Tourisme

L’Agence égyptienne de partenariat pour le développement organise depuis le début de la semaine au Caire un atelier de formation sur l’écotourisme.

Le PNUD offre de la mobilité au HCRRUN

Coopération

Des véhicules 4X4 viennent d'être offerts au Haut Commissariat pour faciliter le processus d'indemnisation. 

Semences israéliennes pour tomates togolaises

Coopération

Le Togo et Israël renforcement leur coopération dans la recherche agricole. Les tests sur la tomate s'annonce très encourageants.

Guinée Bissau : la Cédéao brandit la menace de sanctions

Cédéao

Faute d'avoir respecté ses engagements vis à vis de la Cédéao, la Guinée Bissau pourrait être sanctionnée par l'organisation régionale.