Francis Ekon : « La création d’UNIR va bouleverser la donne »

23/04/2012
Francis Ekon : « La création d’UNIR va bouleverser la donne »

Francis Ekon (photo), le président de la Convergence Patriotique Panafricaine (CPP, opposition) a indiqué lundi que «toute la classe devrait être très  attentive aux modifications qui vont nécessairement s’imposer dans la vie politique togolaise avec la création de l’UNIR et la disparition du RPT». Il n’exclut pas de rejoindre ce mouvement tout en jugeant cette hypothèse prématurée.

Republicoftogo.com : La création d’UNIR est-elle de nature à apporter un air frais à la vie politique togolaise ?

Francis Ekon : Depuis un certain temps déjà, le Togo s’est lancé sur la voie du changement. Ce n’est pas la fin du RPT qui ouvre la voie au changement, mais sa disparition va certainement accélérer les choses.

Le RPT est un parti qui a été à l’origine de beaucoup de problèmes pour les Togolais. Sa disparition est un bon signe pour une grande partie de la population.

Republicoftogo.com : Parlons maintenant de la CPP. Comment se porte votre formation ?

Francis Ekon : Très bien merci. La CPP a connu, il est vrai, un trou d’air il y a quelques mois, mais elle a remonté la pente.

La CPP doit devenir un grand parti car c’est l’un des mieux implantés au Togo. Les prochaines élections législatives permettront de le démontrer.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Stanlux épouse une carrière d'ambassadeur

Culture

Les Kora Awards, qui récompensent chaque année les meilleurs artistes africains, n’auront pas lieu en 2014. 

La France rénove sa culture

Culture

L’Institut Français (ex-centre culturel français) rouvrira ses portes dans de nouveaux locaux à la fin de ce mois.

Le CSAO va se réunir à Lomé

Coopération

Le Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest (CSAO) organisera prochainement au Togo une‘ Semaine de l’Afrique de l’Ouest’.

Une force de conviction

Finances

Kossi Assimaidou quittera ses fonctions d’administrateur du Fonds monétaire international (FMI) à la fin de ce mois.