Frank Gotthardt (CDU) favorable à davantage de pouvoirs pour les députés

24/03/2009
Frank Gotthardt (CDU) favorable à davantage de pouvoirs pour les députés

« La situation politique s'est nettement améliorée au Togo », estime Frank Gotthardt, membre du parti démocrate chrétien (CDU) actuellement en visite à Lomé.

Il a été reçu lundi par le président de l'Assemblée nationale, Abbas Bonfoh, et participe à partir de mardi à une conférence sous-régionale organisée par le CAR (opposition) et par l'Union des partis africains pour la démocratie et le développement (UPADD), sur la crise financière internationale et ses conséquences pour l'Afrique.Frank Gotthardt est à la tête d'une délégation de 5 représentants de la CDU.

Republicoftogo.com : Quelles sont vos premières impressions sur le Togo et sur la situation politique qui y prévaut ?

Frank Gotthardt :

La situation politique s'est beaucoup améliorée ces dernières années, notamment sur les questions de droits de l'homme. Toutefois, il y a encore des choses à revoir, notamment au niveau de l'Assemblée nationale et des prérogatives des députés pour mieux contrôler l'action gouvernementale. Je pense que le contrôle du parlement sur le président de la république et sur le gouvernement n'est pas assez fort. Vous savez que l'Allemagne est l'un des Etats qui réclame davantage d'amélioration quant au processus démocratique au Togo ; il y a encore du travail dans ce domaine. Nous avons eu l'occasion d'aborder cette question avec le président de l'Assemblée nationale.

Republicoftogo.com : Quel type d'appui la CDU peut-elle apporter ?

Frank Gotthardt :

Nous pouvons soutenir le processus au Togo par des échanges qui permettront aux députés de faire la part des choses et de comparer avec les exemples d'autres pays.

Republicoftogo.com : Vous participez à Lomé à une conférence organisée par le CAR. Quelles relations avez-vous avec ce parti d'opposition ?

Frank Gotthardt :

Nous avons des relations d'amitié avec cette formation depuis de nombreuses années. Nous avons des échanges sur le plan de la formation et de l'insertion des jeunes. Avec le CAR, il y a une coopération dans le domaine politique et économique. D'où notre présence aujourd'hui à cette conférence qui a pour thème :  « le rôle de l'entrepreneur dans l'économie sociale de marché ».

Les relations entre la CDU et le CAR se font par l'intermédiaire de la Fondation Konrad Adenauer* qui sert d'interface.

Il faut encourager ce dialogue entre partis du nord et du sud.

*

La Fondation Konrad Adenauer (KAS) est liée au mouvement chrétien-démocrate. Elle est issue de la Société pour le travail d'éducation civique chrétien-démocrate fondée en 1956 et porte depuis 1964 le nom du premier Chancelier allemand.

A l'instar des autres fondations politiques allemandes (Fondation Friedrich-Ebert, Fondation Heinrich-Boell, ...), la KAS a participé à la fin de la Seconde guerre mondiale à la formation à la démocratie des citoyens allemands. Elle contribue en outre par des travaux de recherche à l'information des partis politiques et des citoyens en général. Elle octroie également des bourses à des étudiants.

Une partie de la Fondation se trouve dans la « Maison Konrad Adenauer » à Berlin, au bord du Landwehrkanal. Cette bâtisse, dont la construction s'est achevée en mai 2000, appartient à l'association de la CDU et a coûté 60 millions d'euros. Elle occupe une surface d'environ 7000 m².

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.