Fréau Jardin : « Les responsabilités restent encore à élucider »

10/11/2011
Fréau Jardin : « Les responsabilités restent encore à élucider »

Qui a donné l'ordre de tirer sur les manifestants le 25 janvier 1993? Question à laquelle tente de répondre la Commission «Vérité, justice et réconciliation» (CVJR). Plusieurs personnalités politiques de la majorité comme de l’opposition mettent en cause Agbéyomé Kodjo, ministre de l'Intérieur à l’époque, mais ce dernier s’en défend affirmant qu’il avait mis en garde les organisateurs de la manifestation contre les risques de dérapages

Reste donc à la CVJR à faire la lumière sur ce qu’elle qualifie elle-même de « tragédie ».

« Il apparait selon les personnes auditionnées, que le contexte très tendu des premières années de l’amorce du processus démocratique au Togo et les clivages qui opposaient le régime d’alors à l’opposition peuvent expliquer les développements regrettables de ce qui ne devait être qu’un marche pacifique », souligne l’institution.

Impossible de pointer du doigt qui que ce soit à ce stade, estime-t-on à la CVJR. « (…) les responsabilités restent encore à élucider », conclut la Commission.

Au début des années 90, le Togo avait été secoué par une vague de violences liée à un processus de démocratisation particulièrement laborieux.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.

Promotion de la culture Tem

Culture

Le festival international des musiques et danses traditionnelles TEM Festekpe aura lieu 9 au 11 décembre  à Sokodé.