Fusillade de Pâques

13/04/2009
Fusillade de Pâques

Le domicile du Kpatcha Gnassingbé, frère du président du Togo, Faure Gnassingbé, a été le théâtre dans la nuit de dimanche à lundi d'échanges de tirs nourris entre les forces de l'ordre et la garde rapprochée du député de Kara.

Lundi, le procureur de la république, Robert Bakaï, a apporté des précisions indiquant qu'une enquête avait été ouverte récemment pour atteinte à la sûreté de l'Etat et que des vérifications étaient en cours. « Les principales personnes soupçonnées faisaient l'objet d'une surveillance », indique le communiqué.« Des services étrangers ont informé leurs homologues du Togo de l'imminence d'un évènement et de la gravité des actions qui se préparaient à quelques heures du départ du président de la république pour une mission à l'étranger », souligne le même communiqué.

Sur réquisition du Parquet, il a donc été décidé d'interpeller les « présumés comploteurs ».

La justice souhaitait entendre certains proches de Kpatcha qui se trouvaient justement lundi soir à son domicile.

A l'arrivée des forces de défense à la villa de Kégué, les gardes de Kpatcha Gnassingbé ont ouvert le feu provoquant la fusillade.

5 officiers et plusieurs civils ont été interpellés et une enquête a été ouverte sur les incidents de la nuit. L'autre investigation ,relative à une opération visant à porter atteinte à la sûreté de l'Etat, se poursuit.

Kpatcha Gnassingbé, ancien directeur général de la société d'administration de la Zone franche, est député RPT (au pouvoir) de Kara (nord Togo).

En photo : Kpatcha Gnassingbé

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.

Inimaginable

Faits divers

Trois trafiquants togolais d’organes humains ont été arrêtés et présentés mardi à la presse. Ils avaient kidnappé un jeune de 14 ans.