Gbagbo remercie Koffigoh

02/01/2017
Gbagbo remercie Koffigoh

Joseph Koffigoh (G) et Laurent Gbagbo

‘J’adresse mes vifs remerciements au Premier ministre Joseph Koffigoh du Togo pour son initiative, avec d’autres, d’une pétition internationale en faveur de ma libération’.

Depuis sa prison de La Haye, l’ancien président ivoirien a tenu à rendre hommage à l’homme politique togolais dans un message de Nouvel An.

Des soutiens de l'ancien président ivoirien affirment avoir réuni 26 millions de signatures sur une pétition appelant à sa libération de la Cour Pénale Internationale (CPI).

Cette pétition  a été lancée par l'écrivain ivoirien Bernard Dadié est soutenue par Joseph Kokou Kofigoh et des militants du Front populaire ivoirien, le parti de M. Gbagbo.

Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé sont accusés d'avoir commis des crimes de guerre durant les violences post-électorales de 2010-2011 en Côte d'Ivoire. Ils nient les faits dont ils sont accusés.

Joseph Kokou Koffigoh, chef de la mission d’observation de l’UA lors de l’élection présidentielle de 2010 en Côte d’Ivoire, avait participé à la prestation de serment de Laurent Gbagbo. Unez présence qui lui avait valu les foudres de l’organisation panafricaine et de la Cédéao.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

As Togo-Port rencontrera un club soudanais le 10 mars

Sport

As Togo-Port rencontrera le 10 mars prochain à Lomé Al Hilal FC du Soudan à l’occasion des 16e de finale de la Ligue africaine des champions de la CAF.

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

Nomination des nouveaux commissaires

Cédéao

Lomé a accueilli pendant deux jours la 18e session extraordinaire du conseil des ministres de la Cédéao.

Incendie des marchés : six personnes recouvrent la liberté

Justice

Six personnes incarcérées dans le cadre des incendies criminels des marchés de Lomé et de Kara (janvier 2013) ont bénéficié mercredi d’une remise en liberté provisoire.