Gesticulation politique

17/04/2012
Gesticulation politique

L’ANC s’oppose au projet de découpage électoral sur lequel travaillerait le gouvernement, mais dont personne n’a obtenu copie pour le moment.

Ce parti d’opposition déclare être contre la réduction du nombre de sièges à l’Assemblée nationale qui passerait à 97 et critique le critère pondéré de représentativité intégrant la démographie et la superficie, lui préférant le critère démographique mis en évidence par le quotient de représentativité. « C’est le seul critère objectif à caractère scientifique sur lequel doit être fondée une opération de découpage électoral », estime le mouvement.

Les autorités planchent sur différentes options à partir des recommandations des experts et des missions d’observation de l’Union européenne pour l’organisations des prochaines consultations électorales au Togo prévues en fin d’année.

Mais rien de définitif pour le moment. Aussi, les prises de positions de l’ANC sont de la gesticulation politique.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Indice harmonisé des prix à la consommation : un casse-tête

Cédéao

La Cédéao vient d’achever à Lomé une réunion consacrée à l'état d'avancement des outils du traitement de l'indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) des pays membres.

Alliance contre l'extrémisme

Cédéao

Un sommet conjoint Cédéao-CEEAC sur la paix, la radicalisation et l'extrémisme violent aura lieu prochainement à Lomé.

Un projet humanitaire

Justice

L’Union européenne accompagne depuis plusieurs années le Togo dans un programme de modernisation de la justice. Le chantier est vaste et complexe.

La Chambre des notaires prend acte

Justice

Cinq nouveaux notaires ont prêté serment jeudi devant la Cour d’appel de Lomé. La profession est en pleine mutation.