Gesticulation politique

17/04/2012
Gesticulation politique

L’ANC s’oppose au projet de découpage électoral sur lequel travaillerait le gouvernement, mais dont personne n’a obtenu copie pour le moment.

Ce parti d’opposition déclare être contre la réduction du nombre de sièges à l’Assemblée nationale qui passerait à 97 et critique le critère pondéré de représentativité intégrant la démographie et la superficie, lui préférant le critère démographique mis en évidence par le quotient de représentativité. « C’est le seul critère objectif à caractère scientifique sur lequel doit être fondée une opération de découpage électoral », estime le mouvement.

Les autorités planchent sur différentes options à partir des recommandations des experts et des missions d’observation de l’Union européenne pour l’organisations des prochaines consultations électorales au Togo prévues en fin d’année.

Mais rien de définitif pour le moment. Aussi, les prises de positions de l’ANC sont de la gesticulation politique.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.