Gilchrist Olympio : « Cessons de regarder tout le temps en arrière »

27/04/2012
Gilchrist Olympio : « Cessons de regarder tout le temps en arrière »

Des milliers de militants et sympathisants de l’Union des forces de changement (UFC, opposition), se sont retrouvés vendredi après-midi près de l’hôtel de la Paix autour du président du parti, Gilchrist Olympio, pour célébrer le 52è anniversaire de la fête d’indépendance du Togo.

«Les déchirements entre Togolais souvent nés de divergences politiques sont réduits au minimum et font place à une paix progressive. Cette paix entraîne avec elle le retour des partenaires au développement avec des prêts et des aides à notre pays », a lancé M. Olympio soulignant que « la politique politicienne faite de critiques sans fondements, d’injures, de menaces et même de violences, a vécu».

Le leader de l’UFC trouve « anormal » de regarder sans cesse en arrière.

«C’est l’avenir qui nous préoccupe. Notre histoire, nous devons l’assumer, nous n’avons pas le temps pour le désespoir, mais pour l’espoir », a-t-il lancé aux militants, relevant que « l’évolution du pays aujourd’hui oblige tous les acteurs politiques à se mettre ensemble pour construire le Togo ».

«En vérité, tout le monde est conscient de notre retard et c’est important de souligner que les  choses ont commencé à bouger. Ce qui est détruit en 40 ans, ne peut être réparé en 2 ans, il faut aller doucement », a recommande Gilchrist  Olympio.

Pour lui, « la participation de l’UFC à la gestion des affaires de l’Etat n’enlève rien à sa pugnacité à combattre toute acte contraire au bonheur des togolais et au devenir du Togo, mais prépare le parti à prendre et à exercer le pouvoir le moment venu».

En photo : Gilchrist Olympio (centre), à droite Elliott Ohin, le ministre des Affaires étrangères

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Trouver tout de suite !

Santé

Comment trouver l’hôpital le plus proche, une pharmacie, un médecin, un spécialiste ou un laboratoire d’analyses médicales ?

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

En pointe dans l'urgence

Santé

Le Togo dispose depuis quelques semaines à l'hôpital d'Atakpamé d'une unité de traumatologie de pointe. Un film vient d'être réalisé sur ce projet mené avec Israël.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).