Gilchrist Olympio fait le point

15/12/2011
Gilchrist Olympio fait le point

«La violence appelle la violence. Toute solution doit être trouvée par la voie du dialogue», a indiqué mercredi Gilchrist Olympio (photo), le leader de l’Union des forces de changement (UFC, opposition).

S’exprimant sur la vague de contestation dans l’enseignement, il a déploré les violences sur les campus et souhaité qu’une solution soit trouvée avec les étudiants et les professeurs de lycées et collèges.

Le président de l’UFC a indiqué qu’il avait rencontré Faure Gnassingbé très récemment pour évoquer ces dossiers.

«Faure et moi, nous avons ensemble exprimé notre regret face aux violences dans les universités et nous sommes tombés d’accord pour dire que les enseignants méritaient meilleur salaire. Le chef de l’Etat m’a assuré que les solutions idoines allaient être prises pour régler la crise », a-t-il indiqué.

Gilchrist Olympio s’est également exprimé sur la situation politique au Togo. Il s’est déclaré satisfait d’avoir signé l’accord de gouvernement avec le RPT.

«J’ai fait le point de l’accord avec le président. Beaucoup de choses ont été faites, mais il m’a encore assuré que les réformes allaient se poursuivre dans l’intérêt de la population ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les échecs, c'est la pierre de touche de l'intelligence

Sport

L'Olympiade d'échecs 2018 a lieu du 23 septembre au 8 octobre au Sport Palace de Batoumi, en Géorgie. 

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.

L'empreinte du Togo

Culture

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a lancé un concours photos. Le vote se déroule en ligne.

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.