Gilchrist Olympio fait le point

15/12/2011
Gilchrist Olympio fait le point

«La violence appelle la violence. Toute solution doit être trouvée par la voie du dialogue», a indiqué mercredi Gilchrist Olympio (photo), le leader de l’Union des forces de changement (UFC, opposition).

S’exprimant sur la vague de contestation dans l’enseignement, il a déploré les violences sur les campus et souhaité qu’une solution soit trouvée avec les étudiants et les professeurs de lycées et collèges.

Le président de l’UFC a indiqué qu’il avait rencontré Faure Gnassingbé très récemment pour évoquer ces dossiers.

«Faure et moi, nous avons ensemble exprimé notre regret face aux violences dans les universités et nous sommes tombés d’accord pour dire que les enseignants méritaient meilleur salaire. Le chef de l’Etat m’a assuré que les solutions idoines allaient être prises pour régler la crise », a-t-il indiqué.

Gilchrist Olympio s’est également exprimé sur la situation politique au Togo. Il s’est déclaré satisfait d’avoir signé l’accord de gouvernement avec le RPT.

«J’ai fait le point de l’accord avec le président. Beaucoup de choses ont été faites, mais il m’a encore assuré que les réformes allaient se poursuivre dans l’intérêt de la population ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Combattre les causes premières de la pauvreté

Développement

Un segment ministériel du Forum politique de haut-niveau sur le développement durable s’est ouvert hier à New York.

Trouver tout de suite !

Santé

Comment trouver l’hôpital le plus proche, une pharmacie, un médecin, un spécialiste ou un laboratoire d’analyses médicales ?

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

En pointe dans l'urgence

Santé

Le Togo dispose depuis quelques semaines à l'hôpital d'Atakpamé d'une unité de traumatologie de pointe. Un film vient d'être réalisé sur ce projet mené avec Israël.