Gilchrist Olympio poursuit sa tournée nationale

27/02/2012
Gilchrist Olympio poursuit sa tournée nationale

Après Notsè la semaine dernière, le président de l'Union des forces de changement (UUFC), Gilchrist Olymio, était samedi et dimanche dans la région des Plateaux au contact des militants. 

La délégation a tenu deux meetings à Kokolo et Isiati dans la région dans la préfecture de l'Est Mono. 

"Cette préfecture a beaucoup de potentialités avec des terres riches que nous devons apprendre à mettre en valeur. En plus de l’agriculture, le tourisme peut être aussi un secteur porteur. Toutes les pistes doivent être explorées pour donner une chance au développement ", a déclaré Gilchrist Olympio. 

Le président de l’UFC a proposé en outre la création d'une Faculté de l'agriculture dans cette région du Togo. 

M. Olympio était accompagné de Djimon Oré, le ministre de la Communication et natif de la région.

Il a indiqué que l'Est Mono restait entièrement mobilisé derrière le l’UFC. 

"Les milliers de participants à ces meetings est la preuve suffisante que l'UFC est un parti enraciné et populaire, malgré les moments de turbulences qui ont pu survenir", a souligné M. Oré. 

Après les Plateaux, les dirigeants de l'UFC se rendront en fin de semaine à Mango dans la préfecture de l'Oti.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.