Gnininvi : donner du temps au temps

08/04/2011
Gnininvi : donner du temps au temps

Léopold Gnininvi, le chef de la Convention Démocratique des peuples Africains (CDPA, opposition), a écrit vendredi au ministre de l’Administration territoriale, Pascal Bodjona, pour lui faire d’un certain nombre d’observations concernant le projet de loi sur les manifestations publiques ; un projet dont la copie vient d’être justement d’être revue avant son envoi au Parlement.
Pour M. Gnininvi, le maintien d’un délai de 5 jours pour déposer la déclaration préalable est de nature à apporter « une entrave injustifiée et inacceptable au libre exercice de la liberté de manifester ».

Son maintien constituerait un recul par rapport aux 48 heures observées  jusqu’ici.
La CDPA estime également que les manifestations dans les lieux privés doivent être soumis à un régime spécial.
La confection du texte définitif se fait dans la précipitation, pense Léopold Gnininvi. « Cela ne laisse pas le temps nécessaire pour aboutir à un document de qualité », assure-t-il.
« Ce projet de loi ne présente pas plus d’urgence que l’ensemble des reformes contenues dans l’Accord politique global (APG) », conclut le président de la CDPA.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.