Gnininvi jette l’éponge

05/09/2012
Gnininvi jette l’éponge

Le renouvellement se poursuit à la tête des partis politiques togolais. Après Me Yaowi Agboyibo du CAR, c’est au tour de Léopold Gnininvi (photo) de renoncer à la direction de la Convention démocratique des peuples africains (CDPA, opposition). La décision a été prise le 22 août dernier, mais officiellement annoncée mercredi. Il est remplacé à ce poste par Brigitte Adjamagbo-Jonhson, candidate à l’élection présidentielle de 2010 ; elle assurera l’intérim jusqu’à l’élection d’un nouveau secrétaire général lors du prochain congrès.

M. Gnininvi a expliqué les raisons de son retrait par l’ « obligation de réduire ses activités », sans plus de précisions.

Vieux routier de la politique togolaise, Léopold Gnininvi s’est longtemps opposé au président Gnassingbé Eyadema (décédé en 2005) avant de rejoindre le gouvernement en 2007 au poste de ministre des Affaires étrangères, puis de l’Artisanat et des Innovations technologiques.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Claude Le Roy n'est pas seul responsable

Sport

Le public togolais pose désormais la question ouvertement : faut-il se séparer de Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers.

La réciprocité est enrichissante

Coopération

Victoire Tomégah-Dogbé a lancé lundi le volontariat de réciprocité à l'échelle ouest-africaine.

A livres ouverts

Culture

La Foire internationale du livre de Lomé (FI2L)  aura lieu du 10 au 13 novembre à Lomé sur le site de la Blue Zone de Cacavéli.

Rentrée des avocats

Justice

Le barreau de Lomé a effectué vendredi sa rentrée solennelle au Palais de justice de Lomé.