Gnininvi jette l’éponge

05/09/2012
Gnininvi jette l’éponge

Le renouvellement se poursuit à la tête des partis politiques togolais. Après Me Yaowi Agboyibo du CAR, c’est au tour de Léopold Gnininvi (photo) de renoncer à la direction de la Convention démocratique des peuples africains (CDPA, opposition). La décision a été prise le 22 août dernier, mais officiellement annoncée mercredi. Il est remplacé à ce poste par Brigitte Adjamagbo-Jonhson, candidate à l’élection présidentielle de 2010 ; elle assurera l’intérim jusqu’à l’élection d’un nouveau secrétaire général lors du prochain congrès.

M. Gnininvi a expliqué les raisons de son retrait par l’ « obligation de réduire ses activités », sans plus de précisions.

Vieux routier de la politique togolaise, Léopold Gnininvi s’est longtemps opposé au président Gnassingbé Eyadema (décédé en 2005) avant de rejoindre le gouvernement en 2007 au poste de ministre des Affaires étrangères, puis de l’Artisanat et des Innovations technologiques.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.