Gogué : ‘Nous n’avions rien à perdre’

21/02/2013
Gogué : ‘Nous n’avions rien à perdre’

"Les discussions de ces deux derniers jours ont permis de préparer la voie pour des consultations ultérieures. On avait rien à perdre en participant à cette rencontre". C’est ce qu’a déclaré jeudi au micro de Légende FM le président de l'Alliance des démocrates pour un développement Intégral  (ADDI, opposition), Aimée Gogué.

Membre du FRAC et du CST, l’ADDI n’entendait pas être leur porte-parole, a précisé M. Gogué. « Nous avons signifié aux initiateurs que nos positions sont les mêmes que celles du FRAC et du CST à savoir les réformes avant les élections. La facilitation et les initiateurs de cette discussion en ont pris acte », a-t-il indiqué.

Le FRAC et le CST ne sont pas des formations politiques, mais des regroupements à la fois de petits partis et d’associations divers. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Affrontement d’idées

Culture

La 2e édition du championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 25 février au 18 mars à Lomé. 

Business angels au chevet des start-up togolaises

Tech & Web

Belle opportunité pour les startups togolaises en quête de financement. Une plateforme leur permet de rechercher des investisseurs.

Premier album pour Valentine Alvares

Culture

Après une multitude de singles, la chanteuse togolaise Valentine Alvares sort son premier album. Elle met le cap à l'international.

Les adieux de Gakpé aux Eperviers

Sport

Serge Gakpé a annoncé jeudi qu'il prenait sa retraite internationale. Le Togolais évolue actuellement au Chievo de Vérone.