Gogué : ‘Nous n’avions rien à perdre’

21/02/2013
Gogué : ‘Nous n’avions rien à perdre’

"Les discussions de ces deux derniers jours ont permis de préparer la voie pour des consultations ultérieures. On avait rien à perdre en participant à cette rencontre". C’est ce qu’a déclaré jeudi au micro de Légende FM le président de l'Alliance des démocrates pour un développement Intégral  (ADDI, opposition), Aimée Gogué.

Membre du FRAC et du CST, l’ADDI n’entendait pas être leur porte-parole, a précisé M. Gogué. « Nous avons signifié aux initiateurs que nos positions sont les mêmes que celles du FRAC et du CST à savoir les réformes avant les élections. La facilitation et les initiateurs de cette discussion en ont pris acte », a-t-il indiqué.

Le FRAC et le CST ne sont pas des formations politiques, mais des regroupements à la fois de petits partis et d’associations divers. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.