Gogué : ‘Nous n’avions rien à perdre’

21/02/2013
Gogué : ‘Nous n’avions rien à perdre’

"Les discussions de ces deux derniers jours ont permis de préparer la voie pour des consultations ultérieures. On avait rien à perdre en participant à cette rencontre". C’est ce qu’a déclaré jeudi au micro de Légende FM le président de l'Alliance des démocrates pour un développement Intégral  (ADDI, opposition), Aimée Gogué.

Membre du FRAC et du CST, l’ADDI n’entendait pas être leur porte-parole, a précisé M. Gogué. « Nous avons signifié aux initiateurs que nos positions sont les mêmes que celles du FRAC et du CST à savoir les réformes avant les élections. La facilitation et les initiateurs de cette discussion en ont pris acte », a-t-il indiqué.

Le FRAC et le CST ne sont pas des formations politiques, mais des regroupements à la fois de petits partis et d’associations divers. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.