Gogué dégomme l'ANSAT

02/06/2015
Gogué dégomme l'ANSAT

Ouro-Koura Agadazi

Silencieux depuis sa défaite à l’élection présidentielle, Aimé Gogué (ADDI, opposition) est de retour. Il a attaqué mardi le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, accusé d’assurer une tutelle approximative de l’ANSAT.

L’Agence nationale pour la sécurité alimentaire du Togo ne ferait pas ce qu’il faut pour enrayer la hausse des prix du maïs, affirme le leader de l’ADDI.

‘La crise du maïs que nous connaissons actuellement prouve clairement une chose : ANSAT n’a pas de prix plafond et il est fort probable  qu’elle ne dispose pas également de prix-plancher ! Or ce sont les instruments de base pour remplir sa mission de régulation au profit des producteurs et des consommateurs’, a-t-il déclaré.

Les consommateurs et producteurs restent donc sous la menace permanente de l’incapacité de l’ANSAT à assurer de façon optimale sa mission et les fluctuations incontrôlées du prix des denrées alimentaires risquent de persister, assure M. Gogué.

Enfin, il demande au directeur général de l’ANSAT de justifier les subventions annuelles dont bénéficie son organisation de la part de l’Etat. ‘Ne pas le faire confirmerait les soupçons d’opacité de la gestion des ressources des pauvres contribuables dans un contexte où les pressions pour la satisfaction des besoins sociaux se font de plus en sentir’, estime-t-il.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.