Gouvernance agricole

11/05/2012
Gouvernance agricole

Les dépenses publiques consacrées au secteur agricole ont triplé en 10 ans. Désormais, les autorités souhaitent que les bénéficiaires pratiquent une culture du résultat. Une démarche encouragée par Messan Kossi Ewovor à l’occasion du démarrage du « du processus d’élaboration du Cadre de dépense à moyen terme (CDMT) » destiné à renforcer le lien entre la politique agricole et les fonds publics alloués par l’Etat et les bailleurs.

L’objectif est d’avoir une traçabilité, de savoir à quoi servent exactement l’argent injecté dans la filière.

«Le secteur agricole est prioritaire. La visibilité doit être totale en matière de financement et d’aides », souligne le ministre. Ce n’est pas seulement une exigence des partenaires au développement, c’est aussi un élément clé de la bonne gouvernance adoptée par le Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les échecs, c'est la pierre de touche de l'intelligence

Sport

L'Olympiade d'échecs 2018 a lieu du 23 septembre au 8 octobre au Sport Palace de Batoumi, en Géorgie. 

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.

L'empreinte du Togo

Culture

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a lancé un concours photos. Le vote se déroule en ligne.

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.