Gouvernance agricole

11/05/2012
Gouvernance agricole

Les dépenses publiques consacrées au secteur agricole ont triplé en 10 ans. Désormais, les autorités souhaitent que les bénéficiaires pratiquent une culture du résultat. Une démarche encouragée par Messan Kossi Ewovor à l’occasion du démarrage du « du processus d’élaboration du Cadre de dépense à moyen terme (CDMT) » destiné à renforcer le lien entre la politique agricole et les fonds publics alloués par l’Etat et les bailleurs.

L’objectif est d’avoir une traçabilité, de savoir à quoi servent exactement l’argent injecté dans la filière.

«Le secteur agricole est prioritaire. La visibilité doit être totale en matière de financement et d’aides », souligne le ministre. Ce n’est pas seulement une exigence des partenaires au développement, c’est aussi un élément clé de la bonne gouvernance adoptée par le Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Maroc, 16 membre de la Cédéao ?

Cédéao

Le Maroc a officiellement informé vendredi la présidente de la Cédéao de sa volonté d’adhérer à cet ensemble régional ouest-africain.

La FTF noue de nouvelles alliances

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) tente de se reconstruire après des années d’errance et de gestion calamiteuse.

Nouvelle alerte à la méningite

Santé

Depuis le 1er janvier, 201 cas de méningite ont été identifiés au Togo. Le bilan actuel est de 17 morts dans 17 districts sanitaires.

Affrontement d’idées

Culture

La 2e édition du championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 25 février au 18 mars à Lomé.