Grandes manoeuvres

24/09/2007
Grandes manoeuvres

Environ 3.500 observateurs nationaux et internationaux vont superviser les élections législatives du 14 octobre au Togo, a-t-on appris lundi de source officielle. Ces observateurs, notamment de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF), de l'Union africaine (UA) et l'Union européenne (UE) seront déployés dans tout le pays, a indiqué à la télévision nationale un responsable de la Commission électorale nationale indépendante (Céni).

"La plupart de ces observateurs sont attendus dans les jours à venir, mais certains sont déjà à Lomé, tels que ceux de l'UE" arrivés début septembre, a souligné Mme Kissem Tchangaï-Walla, dont la structure est chargée d'organiser ces législatives.Les observateurs de l'UE resteront jusqu'en novembre afin de suivre le processus électoral dans son ensemble.

La Céni est tenue d'organiser des législatives "libres" et "transparentes", principale condition posée par l'UE pour normaliser ses relations avec le Togo, rompues depuis 1993 pour "déficit démocratique".

La campagne électorale se déroulera du 29 septembre au 12 octobre.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.