Grandes manoeuvres

24/09/2007
Grandes manoeuvres

Environ 3.500 observateurs nationaux et internationaux vont superviser les élections législatives du 14 octobre au Togo, a-t-on appris lundi de source officielle. Ces observateurs, notamment de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF), de l'Union africaine (UA) et l'Union européenne (UE) seront déployés dans tout le pays, a indiqué à la télévision nationale un responsable de la Commission électorale nationale indépendante (Céni).

"La plupart de ces observateurs sont attendus dans les jours à venir, mais certains sont déjà à Lomé, tels que ceux de l'UE" arrivés début septembre, a souligné Mme Kissem Tchangaï-Walla, dont la structure est chargée d'organiser ces législatives.Les observateurs de l'UE resteront jusqu'en novembre afin de suivre le processus électoral dans son ensemble.

La Céni est tenue d'organiser des législatives "libres" et "transparentes", principale condition posée par l'UE pour normaliser ses relations avec le Togo, rompues depuis 1993 pour "déficit démocratique".

La campagne électorale se déroulera du 29 septembre au 12 octobre.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.