Grandes manoeuvres

24/09/2007
Grandes manoeuvres

Environ 3.500 observateurs nationaux et internationaux vont superviser les élections législatives du 14 octobre au Togo, a-t-on appris lundi de source officielle. Ces observateurs, notamment de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF), de l'Union africaine (UA) et l'Union européenne (UE) seront déployés dans tout le pays, a indiqué à la télévision nationale un responsable de la Commission électorale nationale indépendante (Céni).

"La plupart de ces observateurs sont attendus dans les jours à venir, mais certains sont déjà à Lomé, tels que ceux de l'UE" arrivés début septembre, a souligné Mme Kissem Tchangaï-Walla, dont la structure est chargée d'organiser ces législatives.Les observateurs de l'UE resteront jusqu'en novembre afin de suivre le processus électoral dans son ensemble.

La Céni est tenue d'organiser des législatives "libres" et "transparentes", principale condition posée par l'UE pour normaliser ses relations avec le Togo, rompues depuis 1993 pour "déficit démocratique".

La campagne électorale se déroulera du 29 septembre au 12 octobre.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Indice harmonisé des prix à la consommation : un casse-tête

Cédéao

La Cédéao vient d’achever à Lomé une réunion consacrée à l'état d'avancement des outils du traitement de l'indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) des pays membres.

Alliance contre l'extrémisme

Cédéao

Un sommet conjoint Cédéao-CEEAC sur la paix, la radicalisation et l'extrémisme violent aura lieu prochainement à Lomé.

Un projet humanitaire

Justice

L’Union européenne accompagne depuis plusieurs années le Togo dans un programme de modernisation de la justice. Le chantier est vaste et complexe.

La Chambre des notaires prend acte

Justice

Cinq nouveaux notaires ont prêté serment jeudi devant la Cour d’appel de Lomé. La profession est en pleine mutation.