Guichet unique pour la délivrance des titres fonciers

13/12/2011
Guichet unique pour la délivrance des titres fonciers

Pendant 5 jours, le ministère de l’Economie et des Finances et celui de l’Administration publique organisent des Journées portes ouvertes. L’occasion, à travers la visite des stands de mieux connaître le fonctionnement de ces administrations. 

Les contribuables pourront, notamment, s’informer sur le travail de la  Direction des Affaires domaniales et cadastrales, chargée de la délivrance des titres fonciers.

«Nous avons constaté que beaucoup de nos compatriotes ne disposent pas de toutes les informations et ignorent bien souvent les procédures. Le gouvernement à travers ces Journées veut faciliter la vulgarisation », à indiqué Adji Otéth Ayassor, le ministre de l’Economie et des Finances qui a d’ailleurs annoncé que le gouvernement avait décidé de créer un guichet unique pour l’obtention de ces documents administratifs ; ce qui permettra de combattre la bureaucratie et de raccourcir considérablement les formalités.

Au Togo, les titres fonciers sont souvent la source de disputes entre deux propriétaires qui revendiquent la même parcelle ou de conflits avec l’administration sur la taille réelle de celle-ci.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.