Habia cultive sa différence

11/02/2014
Habia cultive sa différence

Aigris par la défaite électorale ou furieux de ne pas avoir été reconduits comme ministres, certains ex-responsables de l’UFC (opposition), exclus en octobre dernier, envisagent de constituer leur propre parti. C’est le cas de Nicodème Habia (photo), battu aux législatives de juillet 2013, et de Djimon Oré, ancien ministre de la Communication.

‘Nous n’avons pas encore de parti mais nous avons déjà des militants’, a confié M. Habia mardi qui assure s’être retiré de la vie politique temporairement pour cultiver ses terres dans la préfecture de l’Avé.

Cette hypothétique formation devrait appeler à une union de l’opposition, précise l’ancien élu.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.