Habia cultive sa différence

11/02/2014
Habia cultive sa différence

Aigris par la défaite électorale ou furieux de ne pas avoir été reconduits comme ministres, certains ex-responsables de l’UFC (opposition), exclus en octobre dernier, envisagent de constituer leur propre parti. C’est le cas de Nicodème Habia (photo), battu aux législatives de juillet 2013, et de Djimon Oré, ancien ministre de la Communication.

‘Nous n’avons pas encore de parti mais nous avons déjà des militants’, a confié M. Habia mardi qui assure s’être retiré de la vie politique temporairement pour cultiver ses terres dans la préfecture de l’Avé.

Cette hypothétique formation devrait appeler à une union de l’opposition, précise l’ancien élu.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.

Réponse rapide en faveur des populations défavorisées

Développement

Le PNUD a signé vendredi deux nouvelles conventions qui vont permettre d'étoffer les stratégies du PUDC de lutte contre la pauvreté.