Habia cultive sa différence

11/02/2014
Habia cultive sa différence

Aigris par la défaite électorale ou furieux de ne pas avoir été reconduits comme ministres, certains ex-responsables de l’UFC (opposition), exclus en octobre dernier, envisagent de constituer leur propre parti. C’est le cas de Nicodème Habia (photo), battu aux législatives de juillet 2013, et de Djimon Oré, ancien ministre de la Communication.

‘Nous n’avons pas encore de parti mais nous avons déjà des militants’, a confié M. Habia mardi qui assure s’être retiré de la vie politique temporairement pour cultiver ses terres dans la préfecture de l’Avé.

Cette hypothétique formation devrait appeler à une union de l’opposition, précise l’ancien élu.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les échecs, c'est la pierre de touche de l'intelligence

Sport

L'Olympiade d'échecs 2018 a lieu du 23 septembre au 8 octobre au Sport Palace de Batoumi, en Géorgie. 

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.

L'empreinte du Togo

Culture

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a lancé un concours photos. Le vote se déroule en ligne.

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.