Habia cultive sa différence

11/02/2014
Habia cultive sa différence

Aigris par la défaite électorale ou furieux de ne pas avoir été reconduits comme ministres, certains ex-responsables de l’UFC (opposition), exclus en octobre dernier, envisagent de constituer leur propre parti. C’est le cas de Nicodème Habia (photo), battu aux législatives de juillet 2013, et de Djimon Oré, ancien ministre de la Communication.

‘Nous n’avons pas encore de parti mais nous avons déjà des militants’, a confié M. Habia mardi qui assure s’être retiré de la vie politique temporairement pour cultiver ses terres dans la préfecture de l’Avé.

Cette hypothétique formation devrait appeler à une union de l’opposition, précise l’ancien élu.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.