Halte au trafic d’essence !

17/09/2010
Halte au trafic d’essence !

«Opération entonnoir II ». C’est le nom donné par le gouvernement à une opération de choc contre les importations et la distribution illicites de carburant frelaté au Togo.
Une offensive menée par les ministères du Commerce et de la Sécurité.
Depuis la dernière augmentation du prix de l’essence, le marché noir s’est développé à Lomé et à l’intérieur du pays. Les autorités ont comptabilisé près de 800 stations-service illégales.
«Ce trafic a entraîné une baisse du chiffre d’affaire des pétroliers, ce qui n’est pas sans conséquences sur l’économie du pays. Le phénomène est globalement déstructurant pour l’économie dans son ensemble et nécessite d’être combattu», a expliqué le ministre du Commerce, Kokou Gozan.
Son collègue de la Sécurité, Atcha Titikpina, a rappelé que l’utilisation de carburant trafiqué était à l’origine de 15 décès et 67 blessés graves en un an, sans compter les incendies de véhicules.
Des mesures répressives sont prévues dans le cadre de cette opération contre les trafiquants et les commerçants qui seront pris en flagrant délit de vente d’essence frelaté.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.