Homawoo : ‘Ce n’est pas un vote sanction’

26/07/2013
Homawoo : ‘Ce n’est pas un vote sanction’

La Commission électorale nationale indépendante (Céni) n’a pas encore publié les résultats définitifs du scrutin d’hier, mais les indications laissent entrevoir une large victoire du parti UNIR (majorité présidentielle) et un joli succès électoral pour l’ANC et son groupement, le CST. Grand perdant de ces législatives, l’UFC, formation historique de l’opposition togolaise. A Lomé et en région, la formation de Gilchrist Olympio est en net recul par rapport aux consultations précédentes.

Pour Jean-Claude Homawoo (photo), l’un des dirigeants de l’UFC, ces résultats ne constituent pas une bonne nouvelle, mais le parti en a vu d’autres et il doit se préparer aux prochaines consultations électorales.

Republicoftogo.com : Déçu par les premières tendances qui ne vous sont pas favorables ? 

Jean-Claude Homawoo : Chacun souhaite obtenir le maximum de voix, mais c’est une compétition. Il y a dans la vie des partis politiques des hauts et des bas. Mais la vie continue.

Republicoftogo.com : Quel avenir pour l’UFC après ces mauvais scores ?

Jean-Claude Homawoo : On va y réfléchir, mais il va falloir se préparer pour d’autres compétitions électorales.

On n’aura un certain nombre de députés à l’Assemblée. Le tout, n’est pas d’avoir des sièges, mais c’est de savoir ce qu’on va en faire et l’UFC sera toujours présent dans tous les combats que le Togo mènera vers son développement.

Republicoftogo.com : Avez-vous le sentiment d’avoir payé le prix de votre accord avec le pouvoir ?

Jean-Claude Homawoo : Non, ce n’est pas une sanction. Sans doute les électeurs ont-ils estimé que l’UFC ne défendait pas assez leurs intérêts.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !