Houngbo à la recherche d'une « large ouverture »

08/05/2010
Houngbo à la recherche d'une « large ouverture »

Reconduit vendredi au poste de Premier ministre par le chef de l’Etat, Gilbert Houngbo a immédiatement entrepris des consultations avec la classe politique pour être en mesure de constituer son équipe dans un bref délai.
Le souhait de Faure Gnassingbé est d’avoir un gouvernement de « large ouverture ».
Les contacts et des discussions se poursuivent tous azimuts, au sein de la majorité, dans l’opposition, y compris dans sa composante la plus radicale, avec la société civile et des personnalités de la Diaspora.
Un collaborateur de Gilchrist Olympio explique à republicoftogo.com que l’UFC n’est pas hostile à une participation au gouvernement, mais à certaines conditions.
« La feuille de route doit être très claire car notre objectif est de contribuer au développement du Togo ; ensuite, nous voulons des ministères de terrain comme l’agriculture, la santé ou l’éducation pour être au plus près des attentes de la population. Les portefeuilles de prestige ne nous intéressent pas », explique sous couvert d’anonymat un proche de M. Olympio.
Du côté du CAR et de la CDPA, on se déclare prêt à rejoindre l’équipe de Gilbert Houngbo, à condition d’obtenir un certain nombre de garanties.
Une chose est sûre, le président Faure Gnassingbé ne cherche pas à constituer un gouvernement d’union nationale ; d’une part parce que la situation politique au Togo n’est plus la même qu’en 2006 ; ensuite en raison de son score à la présidentielle (plus de 60% des voix) qui ne l’oblige pas à cette formule.
Toutefois, le chef de l’Etat a la volonté de rassembler. Une volonté clairement exprimée dans le communiqué publié par la Présidence mercredi dernier.

En photo : autour du Pemier ministre, Gilbert Houngbo, les poids lourds de l’équipe sortante, Pascal Bodjona et Gilbert Bawara

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le PNUD offre de la mobilité au HCRRUN

Coopération

Des véhicules 4X4 viennent d'être offerts au Haut Commissariat pour faciliter le processus d'indemnisation. 

Guinée Bissau : la Cédéao brandit la menace de sanctions

Cédéao

Faute d'avoir respecté ses engagements vis à vis de la Cédéao, la Guinée Bissau pourrait être sanctionnée par l'organisation régionale.

La transformation numérique est lancée

Tech & Web

Depuis jeudi, les étudiants des universités publiques disposent d’une connexion internet Wi Fi haut débit. Accès disponible dans les salles de cours et sur le campus.

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.