ITIE : dernière ligne droite

20/03/2012
ITIE : dernière ligne droite

Le Premier ministre Gilbert Houngbo a ouvert mardi à Lomé les travaux du Conseil national de supervision du processus de l’Initiative pour la Transparence des Industries Extractives (ITIE).

Il avait à ses côtés, plusieurs membres de son équipe, dont Dammipi Noupokou (Mines et Energie) et Bouraïma Diabacté  (Enseignement Technique & formation professionnelle) ainsi que la la directrice régionale pour l’Afrique  francophone de l’ITIE, Marie-Ange Kalenga.

«Le chef de l’Etat, soucieux de renforcer la gouvernance économique dans le secteur minier, a instruit le gouvernement de faire adhérer le Togo aux principes de l’Initiative pour la transparence des industries extractives », a rappelé M. Houngbo soulignant que « Le but de la rencontre est d’optimiser la contribution de toutes les parties prenantes à ce processus ».

Ce travail préparatoire vient en prélude au premier rapport du Togo, attendu à la fin de ce mois, qui devrait permettre de valider le dossier de candidature déposé par le Togo en octobre 2010.

L’ITIE veille à une meilleure gouvernance dans les pays riches en ressources à travers la vérification et la publication complète des paiements effectués par les entreprises et des revenus perçus par les gouvernements provenant du pétrole, du gaz et des minerais. 
 

L'Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives est une coalition de gouvernements, d'entreprises, de groupes issus de la société civile, d'investisseurs et d'organisations internationales.

Voici le discours du Premier ministre

Le gouvernement, dans sa démarche de faire du Togo un pays émergent, a pris le ferme engagement de mettre en œuvre les pratiques de la gouvernance qui favorisent assurément la réduction de la pauvreté et le développement durable par une croissance soutenue de l’économie nationale.

Cette volonté du Chef de l’Etat s’est traduite depuis 2006 par les réformes qu’il a entreprises et par son choix d’associer tous les citoyens, quelle que soit leur appartenance, à la gestion des affaires en vue d’un développement consensuel, fiable et durable de notre pays. Nous avons heureusement des compétences et  des ressources naturelles qui, si elles sont bien gérées, contribueront à propulser davantage notre pays sur la voie de l’émergence. 

Mesdames et Messieurs, 

Soucieux de renforcer la gouvernance économique dans le secteur minier, le Chef de l’Etat a instruit le gouvernement pour adhérer le Togo aux principes de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE), actuellement reconnue comme étant la norme idéale de la bonne gouvernance du secteur des ressources pétrolières, gazières et minières.

A cet effet, le gouvernement a pris des dispositions pour créer des organes et mettre en œuvre le processus de l’ITIE au Togo. Après avoir fait ses preuves en se référant aux règles de l’Initiative, le Togo a été déclaré ‘’Pays Candidat’’ par le conseil d’Administration de l’ITIE, réuni le 19 octobre 2010 à Dar Es Salam en Tanzanie.

Le processus est ainsi lancé et le gouvernement a honoré son engagement en  finançant  sa mise en œuvre. Les entreprises et la société civile sont étroitement associées et participent activement à la mise en œuvre efficace et fiable du processus au Togo. Les collectivités et les communautés locales sont aussi sensibilisées et ont d’ailleurs participé à la déclaration des données pour le premier rapport de réconciliation des flux des paiements issus du secteur. 

Je voudrais ici remercier toutes les bonnes volontés qui ont contribué à la réalisation de ce premier rapport ITIE au Togo, particulièrement la Banque Mondiale et la Banque Africaine de Développement qui très tôt se sont portées garantes de la réussite du processus au Togo. 

Les conclusions de ce rapport seront largement diffusées et des débats publics seront organisés dans les localités minières et dans toutes les régions afin que tous les Togolais participent efficacement à la mise en œuvre du processus et contribuer ainsi à l’amélioration de la gouvernance dans le secteur des industries minières. 

Mesdames et Messieurs, 

Cette participation ne saurait être efficace et responsable que si elle résulte de la maîtrise des outils du processus. Tel est l’objectif du gouvernement qui souhaite que les membres du Comité de Pilotage et du Conseil National de Supervision s’approprient les contours de la norme ITIE. Le but du présent atelier est donc d’optimiser la contribution de toutes les parties prenantes du processus. Compte tenu de la spécificité et la rigueur de la norme ITIE, les experts internationaux sont sollicités pour animer le programme de cette rencontre et donner un cachet spécial à la formation. 

Mesdames et Messieurs,

J’ai la conviction qu’à l’issue de cet atelier, les membres du Conseil National de Supervision vont s’approprier de nouvelles connaissances sur les principes de l’ITIE qui leur permettront de réfléchir ensemble d’une façon consensuelle sur les bonnes pratiques selon les exigences de l’ITIE. 

Je ne saurais terminer mes propos sans adresser les remerciements du gouvernement au Secrétariat International de l’ITIE qui ne ménage aucun effort pour soutenir le Togo dans l’accomplissement de la mise en œuvre efficace et fiable du processus de l’ITIE.

Je voudrais enfin renouveler devant vous, l’engagement du Togo à faire de la transparence et de la redevabilité, le choix pour la bonne gouvernance dans le secteur des industries extractives.

C’est sur ces engagements que je déclare ouverts les travaux de l’atelier de renforcement de capacités du Conseil National de Supervision de l’ITIE au Togo.

                                                                                                                                                      

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.

Mariachis, tequila et internet

Tech & Web

Le Forum annuel sur la gouvernance de l’Internet s’est ouvert mardi à Guadalajara, berceau des mariachis et de la tequila.