Ihou : « One ne fait pas de la politique avec des préalables »

14/09/2012
Ihou : « One ne fait pas de la politique avec des préalables »

David Ihou (photo), ancien ministre de la transition, ancien membre du CPDC (Cadre permanent de dialogue et de concertation), candidat aux législatives de 2007 sous les couleurs du CDPA, livre son analyse sur l’accord obtenu jeudi entre le gouvernement et plusieurs partis de la majorité et de l’opposition. M. Ihou qualifie d’ « enfantillages » les préalables de certains opposants.

Republicoftogo.com : Quelle lecture faites-vous de l’accord intervenu à l’issue du dialogue ?

David Ihou : Il s’agit d’un accord sur des accords. Laissez-moi préciser ma pensée. Tout ce qui a été avalisé était déjà ficelé par le CPDC dont j’étais membre, et par le CPDC rénové. Sauf le nombre de députés. Mais cela n’a aucune importance. L’essentiel est de gagner. Le nombre de députés est limité pour toutes les régions. Ce qui signifie que le parti qui vise la majorité à l’Assemblée nationale doit gagner dans toutes les régions du pays, et non à Déckon ou à la plage.

Republicoftogo.com : Certaines formations n’ont pas participé au dialogue faute d’avoir obtenu la prise en compte de leurs préalables 

David Ihou : Ces préalables sont des enfantillages. Pour être élu, il faut aller sur le terrain. Si on perd du temps en posant des conditions par-ci par-là, cela ne mène à rien.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).