Ihou : « One ne fait pas de la politique avec des préalables »

14/09/2012
Ihou : « One ne fait pas de la politique avec des préalables »

David Ihou (photo), ancien ministre de la transition, ancien membre du CPDC (Cadre permanent de dialogue et de concertation), candidat aux législatives de 2007 sous les couleurs du CDPA, livre son analyse sur l’accord obtenu jeudi entre le gouvernement et plusieurs partis de la majorité et de l’opposition. M. Ihou qualifie d’ « enfantillages » les préalables de certains opposants.

Republicoftogo.com : Quelle lecture faites-vous de l’accord intervenu à l’issue du dialogue ?

David Ihou : Il s’agit d’un accord sur des accords. Laissez-moi préciser ma pensée. Tout ce qui a été avalisé était déjà ficelé par le CPDC dont j’étais membre, et par le CPDC rénové. Sauf le nombre de députés. Mais cela n’a aucune importance. L’essentiel est de gagner. Le nombre de députés est limité pour toutes les régions. Ce qui signifie que le parti qui vise la majorité à l’Assemblée nationale doit gagner dans toutes les régions du pays, et non à Déckon ou à la plage.

Republicoftogo.com : Certaines formations n’ont pas participé au dialogue faute d’avoir obtenu la prise en compte de leurs préalables 

David Ihou : Ces préalables sont des enfantillages. Pour être élu, il faut aller sur le terrain. Si on perd du temps en posant des conditions par-ci par-là, cela ne mène à rien.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Vision sociale

Développement

Le succès de la politique gouvernementale passe par les programmes sociaux. Le PUDC en est un.

Faire face avec détermination aux défis sécuritaires

Cédéao

Mohamed Ibn Chambas, le représentant spécial des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest , a été reçu jeudi par Faure Gnassingbé.