Il est possible de parvenir à un consensus à l’Assemblée

15/03/2014
Il est possible de parvenir à un consensus à l’Assemblée

Jean-Claude Homawoo

L’Union des forces de changement (UFC, opposition) n’est pas favorable à l’idée d’ouvrir un nouveau cadre de discussion pour débattre des reformes politiques. Le parti estime que c’est à l’Assemblée nationale de débattre de ces questions fondamentales. Une position radicalement opposée à celle de l’ANC et du CAR.

Jean-Claude Homawoo est l’un des principaux dirigeants de l’UFC et un vétéran des négociations avec le pouvoir.

Republicoftogo.com : Qu’avez-vous dit au Premier ministre lors de votre rencontre jeudi ?

Jean-Claude Homawoo : Un travail important a été réalisé par le CPDC concernant les propositions relatives aux réformes institutionnelles et constitutionnelles. De nombreuses formations politiques, notamment parlementaires, étaient présentes. Le CPDC a débattu de la limitation du mandat présidentiel et du mode de scrutin.

Nous avons demandé au Premier ministre que tout ce qui avait été discuté lors du CPDC soient transmis aux partis qui n’avait pas voulu à l’époque s’associer à ces travaux. Ils pourront apporter des commentaires et des propositions. Tout sera alors adressé à l’Assemblée nationale pour examen.

Republicoftogo.com : L’UFC n’est donc pas favorable à l’ouverture d’un nouveau cadre de dialogue ?

Jean-Claude Homawoo : Non.  L’UFC n’ira pas perdre de temps à un nouveau cadre, quel qu’il soit. L’UFC a émis des positions et on ne va pas se répéter indéfiniment. C’est au parlement que la plupart des choses vont se faire.

Republicoftogo.com : L’APG évoque un nécessaire consensus sur les reformes politiques majeures ?

Jean-Claude Homawoo : A l’Assemblée on peut parvenir à un consensus si on sait faire du lobbying. Vous savez, les députés UFC, UNIR ou ANC ont chacun leur propre sensibilité. Ils ne votent pas comme des moutons parce qu’ils appartiennent à un parti ou à un autre. Travaillons sur ce terrain.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.