Il est possible de parvenir à un consensus à l’Assemblée

15/03/2014
Il est possible de parvenir à un consensus à l’Assemblée

Jean-Claude Homawoo

L’Union des forces de changement (UFC, opposition) n’est pas favorable à l’idée d’ouvrir un nouveau cadre de discussion pour débattre des reformes politiques. Le parti estime que c’est à l’Assemblée nationale de débattre de ces questions fondamentales. Une position radicalement opposée à celle de l’ANC et du CAR.

Jean-Claude Homawoo est l’un des principaux dirigeants de l’UFC et un vétéran des négociations avec le pouvoir.

Republicoftogo.com : Qu’avez-vous dit au Premier ministre lors de votre rencontre jeudi ?

Jean-Claude Homawoo : Un travail important a été réalisé par le CPDC concernant les propositions relatives aux réformes institutionnelles et constitutionnelles. De nombreuses formations politiques, notamment parlementaires, étaient présentes. Le CPDC a débattu de la limitation du mandat présidentiel et du mode de scrutin.

Nous avons demandé au Premier ministre que tout ce qui avait été discuté lors du CPDC soient transmis aux partis qui n’avait pas voulu à l’époque s’associer à ces travaux. Ils pourront apporter des commentaires et des propositions. Tout sera alors adressé à l’Assemblée nationale pour examen.

Republicoftogo.com : L’UFC n’est donc pas favorable à l’ouverture d’un nouveau cadre de dialogue ?

Jean-Claude Homawoo : Non.  L’UFC n’ira pas perdre de temps à un nouveau cadre, quel qu’il soit. L’UFC a émis des positions et on ne va pas se répéter indéfiniment. C’est au parlement que la plupart des choses vont se faire.

Republicoftogo.com : L’APG évoque un nécessaire consensus sur les reformes politiques majeures ?

Jean-Claude Homawoo : A l’Assemblée on peut parvenir à un consensus si on sait faire du lobbying. Vous savez, les députés UFC, UNIR ou ANC ont chacun leur propre sensibilité. Ils ne votent pas comme des moutons parce qu’ils appartiennent à un parti ou à un autre. Travaillons sur ce terrain.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.