Il faut secouer le cocotier

12/12/2017
Il faut secouer le cocotier

L'administration n'a d'autre choix que de s'adapter aux évolutions de la société

Le gouvernement a commandé une étude sur la fonction publique dont les résultats ont été rendus publics mardi.

L’administration, forte de 60.000 fonctionnaires, souffre d’un manque d’effectifs, d’une faiblesse de compétences, d’un vieillissement du personnel et d’une inadéquation entre les profils des personnels et les emplois qu’ils occupent. Telles sont les principales conclusions de cette enquête.

Si 10% des agents ont moins de 30 ans, plus du tiers approche de la retraite. Cela signifie que d’ici une décennie au maximum, le Togo perdra près de 13.000 éléments.

Mais l’étude va au delà pour souligner l’absence de vision globale de gestion des compétences au sein de l’administration et l’absence de gestion des ressources humaines

A partir de ces données, les pouvoirs publics veulent élaborer un plan national afin de rendre l’administration beaucoup plus performante en interne, mais également auprès du public. Ils entendent aussi assurer une meilleures formations avec davantage de moyens accordés à l’Ecole nationale d’administration (ENA) et d’autres établissements spécialisés.

Les experts soulignent que la fonction publique n’a pas vraiment évolué depuis 20 ans avec les mauvaises habitudes et l’inertie inhérente à l’administration.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une affaire qui ne tient pas la route

Finances

Après deux journées en garde à vue, Vincent Bolloré est ressorti mercredi soir du bureau des juges financiers parisiens avec une mise en examen pour ‘corruption’.

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.