Il n’est pas facile de courir deux nationalités à la fois

14/12/2013
Il n’est pas facile de courir deux nationalités à la fois

Dans un court essai publié cet automne aux éditions Dialogues,‘Afrique, introuvable démocratie’, Kofi Yamgnane (photo) brosse le tableau plutôt sombre d’un continent violent et corrompu. ‘J’ai donné ma jeunesse à la France, je choisis de donner ma sagesse à l’Afrique’, déclarait-il lors de la campagne de 2010.

Il n’est pas dit que l’Afrique en veuille. Si l’intégration de Kofi Yamgnane en Bretagne n’est pas le succès qu’on a décrit un peu vite en 1989, sa réintégration au Togo n’est pas non plus un chemin de roses. Il n’est pas facile de courir deux nationalités à la fois’. Voici un jugement sévère publié par le site breton Breizh-info. Le portrait que l’on y découvre est bien éloigné de la couverture fort complaisante des médias français.

Lire l’article 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promotion de la culture de la transparence

Coopération

L'UE a annoncé vendredi le financement d’un nouveau programme de développement pour la préfecture d’Anié (région des Plateaux).

Akwaba !

Sport

4.000 sportifs et artistes venus de près de 80 pays participent à partir de vendredi aux VIIIe Jeux de la Francophonie à Abidjan.

Grand Prix de la Kozah : victoire de Hamza Assoumanou

Sport

La première édition du tour cycliste  'Grand Prix de la Kozah' a été remportée jeudi par Hamza Assoumanou de l’équipe Bike Aid (Kpalimé).

Baisse significative de l'incidence de la pauvreté

Développement

Le Premier ministre a présenté mercredi à New York le rapport intermédiaire du Togo sur les ODD.