‘Il n’est pas question de casser la maison Togo’

14/02/2018
‘Il n’est pas question de casser la maison Togo’

La maison a déjà été endommagée par 6 mois de manifestations

A la veille de l’ouverture du dialogue, la coalition de l’opposition a rappelé ses exigences. Elle exige un retour à la constitution de 1992 (le projet de réforme voté par les députés de la majorité est très proche dans la formulation concernant la limitation des mandats présidentiels), le vote pour la Diaspora et le ‘déverrouillage des institutions de la République’. C’est ce qu’à indiqué mercredi Nathaniel Olympio, le responsable du Parti des Togolais, une petite formation extra-parlementaire.

Selon lui, ‘la constitution de 1992 demeure la seule boussole que la coalition a en main’.

Mais il se déclare prêt aux discussions :  ‘Il n’est pas question de casser la maison Togo, mais de viser l’intérêt du peuple afin que cela ne constitue pas une humiliation pour ceux qui sont au pouvoir aujourd’hui’.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

CHU de Lomé : les syndicats brandissent la menace d'une nouvelle grève

Social

Le personnel hospitalier du CHU de Lomé menace de se mettre en grève.

Congrès des orthophonistes d'Afrique francophone

Santé

La Fédération des organisations d'orthophonistes d'Afrique francophonie (FOAF), organise du 20 au 22 août son premier congrès à Lomé.

Voyage d'évaluation en Europe

Sport

Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers, a débuté la semaine dernière une tournée en Europe.

Une clinique inaugurée à Agbata

Coopération

Christoph Sander, l’ambassadeur d’Allemagne au Togo, a inauguré mardi la clinique d’Agbata (préfecture des Lacs).