Il n’y a pas eu de tortures au Togo

18/02/2012
Il n’y a pas eu de tortures au Togo

La Commission nationale des droits de l’homme (CNDH) a publié samedi son rapport sur les allégations de cas de torture faites sur les personnes détenues dans le cadre d’une procédure ouverte pour atteinte à la sûreté de l’Etat.

Le gouvernement avait demandé en septembre dernier aux Garde des Sceaux de saisir la CNDH afin qu’elle diligente une enquête « impartiale et indépendante ».

En confiant cette enquête à la CNDH,  le souci du Gouvernement était de réaffirmer son attachement à la protection des droits humains et au respect de la dignité humaine, conformément à ses engagements internationaux, souligne le communiqué du gouvernement.

Ce rapport de la Commission conclut au rejet de l’accusation de torture mais il préconise également des mesures pour améliorer à l’avenir la situation des détenus. 

Le Chef de l’Etat a demandé au Premier ministre d’inscrire à l’ordre du jour du prochain Conseil des ministres, une étude approfondie du rapport et ses recommandations et l’adoption de mesures concrètes permettant de consolider l’Etat de droit au Togo.  

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Anges attendu au tournant

Sport

La 14e journée du championnat de D1 se déroulera dimanche. Le leader au classement, Anges de Notsè, effectuera le déplacement à Sokodé pour y affronter Sémassi.

Chaude ambiance à la FTF

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) est secouée par une énième crise. L’ancien président de la Fédé, Tata Avlessi, s’oppose à son successeur, Gabriel Améyi,

Nouvelles sources de financement

Santé

Comment trouver de l’argent localement pour développer le système de santé et mettre en place une couverture universelle ?

La police traque les criminels

Faits divers

La police vient de mettre la main sur un violeur en série. Dambé Darkoi, un Togolais de 30 ans, a été présenté mercredi à la presse. Ce conducteur de taxi-moto est accusé de plusieurs viols d’après les plaintes déposées par les victimes.