Il n’y a pas eu de tortures au Togo

18/02/2012
Il n’y a pas eu de tortures au Togo

La Commission nationale des droits de l’homme (CNDH) a publié samedi son rapport sur les allégations de cas de torture faites sur les personnes détenues dans le cadre d’une procédure ouverte pour atteinte à la sûreté de l’Etat.

Le gouvernement avait demandé en septembre dernier aux Garde des Sceaux de saisir la CNDH afin qu’elle diligente une enquête « impartiale et indépendante ».

En confiant cette enquête à la CNDH,  le souci du Gouvernement était de réaffirmer son attachement à la protection des droits humains et au respect de la dignité humaine, conformément à ses engagements internationaux, souligne le communiqué du gouvernement.

Ce rapport de la Commission conclut au rejet de l’accusation de torture mais il préconise également des mesures pour améliorer à l’avenir la situation des détenus. 

Le Chef de l’Etat a demandé au Premier ministre d’inscrire à l’ordre du jour du prochain Conseil des ministres, une étude approfondie du rapport et ses recommandations et l’adoption de mesures concrètes permettant de consolider l’Etat de droit au Togo.  

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Soutien de la Croix Rouge suisse

Coopération

La Croix Rouge suisse a fait un don de 55 millions de Fcfa à son équivalent togolais afin de mener des campagnes de sensibilisation sur le virus Ebola.

Vigilance et prévention

Santé

Une réunion a regroupé mercredi autour du Premier ministre les membres de la commission nationale de lutte contre Ebola, la représentante de l’OMS au Togo et une délégation du Commandement des États-Unis pour l'Afrique.

Monter en puissance sur la répression

Coopération

Francopol, le réseau institutionnel de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) organise à Lomé une rencontre sur la lutte contre la violence faite aux femmes.

L’UEMOA déclare forfait

Sport

En raison de problèmes liés à l’organisation, la 7e édition du tournoi de l’UEMOA, prévue du 22 au 29 novembre à Lomé, a été reportée à une date ultérieure.