Il revient au Togo de choisir une date

23/01/2018
Il revient au Togo de choisir une date

Aucune date n'a été officiellement annoncée

Quand on est de mauvaise foi, il n’y a rien à faire, si ce n’est de constater ce comportement.

Mardi, des représentants de la coalition de l’opposition ont accusé le pouvoir de ne pas respecter ses engagements concernant l’ouverture du dialogue.

Et d’indiquer que le 23 janvier était la date prévue pour démarrer les discussions.

‘Nous n’avons rien vu débuter aujourd’hui. Nous allons nous retrouver et décider ce qu’il en sera dans les jours à venir’, a indiqué sur une radio locale, François Kampatibe, l’un des responsables de cette coalition.

Aucune date n’a jamais été annoncée pour l’ouverture des travaux. La semaine dernière, en recevant une délégation d’opposants, le président de Guinée avait suggéré celle du 23. Simple proposition.

D’ailleurs, Jean-Pierre Fabre (ANC) avait fixé 8 préalables pour ouvrir le dialogue repoussant lui même l’idée du 23 janvier.

Enfin, il faut indiquer que la date d’éventuelles discussions entre le pouvoir et l’opposition sera annoncée par le gouvernement.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

As Togo-Port rencontrera un club soudanais le 10 mars

Sport

As Togo-Port rencontrera le 10 mars prochain à Lomé Al Hilal FC du Soudan à l’occasion des 16e de finale de la Ligue africaine des champions de la CAF.

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

Incendie des marchés : six personnes recouvrent la liberté

Justice

Six personnes incarcérées dans le cadre des incendies criminels des marchés de Lomé et de Kara (janvier 2013) ont bénéficié mercredi d’une remise en liberté provisoire.

La mode dans tous ses états

Culture

Le FIMO 228, Festival international de la mode au Togo, s’est ouvert mardi à l’hôtel Ibis de Lomé.