Il revient au Togo de choisir une date

23/01/2018
Il revient au Togo de choisir une date

Aucune date n'a été officiellement annoncée

Quand on est de mauvaise foi, il n’y a rien à faire, si ce n’est de constater ce comportement.

Mardi, des représentants de la coalition de l’opposition ont accusé le pouvoir de ne pas respecter ses engagements concernant l’ouverture du dialogue.

Et d’indiquer que le 23 janvier était la date prévue pour démarrer les discussions.

‘Nous n’avons rien vu débuter aujourd’hui. Nous allons nous retrouver et décider ce qu’il en sera dans les jours à venir’, a indiqué sur une radio locale, François Kampatibe, l’un des responsables de cette coalition.

Aucune date n’a jamais été annoncée pour l’ouverture des travaux. La semaine dernière, en recevant une délégation d’opposants, le président de Guinée avait suggéré celle du 23. Simple proposition.

D’ailleurs, Jean-Pierre Fabre (ANC) avait fixé 8 préalables pour ouvrir le dialogue repoussant lui même l’idée du 23 janvier.

Enfin, il faut indiquer que la date d’éventuelles discussions entre le pouvoir et l’opposition sera annoncée par le gouvernement.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une clinique inaugurée à Agbata

Coopération

Christoph Sander, l’ambassadeur d’Allemagne au Togo, a inauguré mardi la clinique d’Agbata (préfecture des Lacs).

Hub scientifique

Coopération

La Société ouest-africaine de chimie tient à partir de mardi à Lomé ses 19e Journées scientifiques. 

Anticiper la réduction de l'APD

Développement

L’aide publique au développement (APD) demeure une source de financement très importante pour le Togo.

'Nous avons veillé à l’ouverture du marché à la concurrence'

Tech & Web

Les deux opérateurs de téléphonie mobile viennent de lancer leurs services 4G. La fibre se déploie. Bref, le Togo est en train de rattraper son retard.