Il y a 7 ans

05/02/2012
Il y a 7 ans

Faure Gnassingbé a assisté samedi soirà un culte protestant à Pya, village natal du président Gnassingbé Eyadema (photo) disparu le 5 février 2005. 

Le Premier ministre, les membres du gouvernement et le président de l’Assemblée nationale assistaient à la cérémonie.

Les lectures étaient  tirées des Evangiles de Jean 11 versets 25 à 27 et 32 à 37, de Romains 12 versets 17 à 21 et d’Apocalypse 7 versets  13 à 17. 

Le Pasteur Péré a convié les Togolais à bannir la haine, l’esprit de division ; il a prôné la paix, l’amour du prochain et la réconciliation.

Un grand concert en hommage au « Père de la Nation » a clôturé la soirée sur l’esplanade du Palais des Congrès de Kara.

Ce matin, une messe d’action de grâce s'est déroulée au Palais de congrès de Kara en présence du chef de l’Etat, suivie d'un déjeuner. La famille Gnassingbé s'est ensuite rendue au caveau familial à Pya.

Né le 26 décembre 1935 dans une modeste famille paysanne protestante de l'ethnie Kabyé, le général Eyadéma a dirigé le Togo sans discontinuer de 1967 à 2005.

Nul ne peut nier que le Togo moderne doit beaucoup à cet homme politique à la remarquable intuition. Il a donné au Togo des structures d’Etat solides qui ont résisté aux tempêtes. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.