Indice Ibrahim 2010 : le Togo fait des progrès

04/10/2010
Indice Ibrahim 2010 : le Togo fait des progrès

La Fondation Mo Ibrahim, une organisation engagée à soutenir la bonne gouvernance et un leadership de qualité en Afrique, a publié lundi son classement des 53 pays africains en matière de gouvernance.
Cette fondation est présidée par Mo Ibrahim (photo), richissime homme d’affaires soudanais et philanthrope.
L’Indice Ibrahim 2010 met en lumière les avancées récentes de nombreux pays en matière de développement économique et de développement humain.
Toutefois, il indique aussi de nombreux reculs dans les domaines des droits politiques, de la sécurité des personnes et de la souveraineté du droit.
L’Indice mesure la fourniture des biens et services publics aux citoyens par les gouvernements et acteurs non-étatiques, à travers 88 indicateurs.
L’Indice Ibrahim est la principale évaluation de la gouvernance en Afrique. Il a été mis en place pour informer et responsabiliser les citoyens du continent ainsi que soutenir les gouvernements, les parlements et la société civile dans leurs efforts pour évaluer les progrès de la gouvernance en Afrique.
L’Indice Ibrahim 2010 montre à la fois des avancées et des reculs dans la qualité de la gouvernance africaine entre 2004-2005 et 2008-2009 (période la plus récemment évaluée) :

La qualité globale de la gouvernance en Afrique demeure largement inchangée par rapport aux années précédentes, avec un score moyen de 49 pour l’ensemble du continent.


Cependant, cette moyenne masque de grandes variations entre les pays. L’Angola, le Libéria et le Togo ont tous vu leur score s’améliorer significativement. 


Par ailleurs, il existe de grandes différences entre les catégories de l’Indice.


Dans les deux catégories Développement économique durable et Développement humain, des améliorations ont été constatées dans de nombreux pays africains. Plus important, aucun pays n’a reculé de manière significative dans ces deux catégories. 


Dans la catégorie Développement économique durable, 41 États africains on vu leur score s’améliorer ; dix d’entre eux ont connu des améliorations significatives.


Dans la catégorie Développement humain, 44 des 53 pays africains ont progressé, grâce notamment aux progrès de la plupart des pays dans la sous-catégorie Santé et Qualité de vie. Les améliorations de deux pays constatées dans la catégorie Développement humain sont significatives.


Ces progrès ne se reflètent pas dans les catégories Sécurité et Souveraineté du droit et Participation et Droits de l’homme. 


Dans la catégorie Sécurité et Souveraineté du droit, 35 États africains ont vu leur score décliner ; cinq d’entre eux ont décliné de manière significative.


Dans la catégorie Participation et Droits de l’homme, même si les résultats sont plus mitigés, presque deux tiers des pays africains ont enregistré un recul dans les deux sous-catégories Participation et Droits. 


Dans ce classement, le Togo obtient un score global de 42.84 ; moins bien que le Kenya ou le Swaziland, mais beaucoup mieux que l’Angola, le Congo, le Nigéria, la RDC ou le Tchad.

Accéder au classement

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le rendez-vous annuel des développeurs togolais

Tech & Web

GDG-Lomé organise les 2 et 3 décembre prochains le ‘DevFest’, le rendez-vous annuel des communautés locales de développeurs en collaboration avec Google.

Spectaculaire progression du Togo

Développement

Le Togo enregistre une très forte progression en matière de développement humain, selon l'index Mo Ibrahim publié lundi.

Approches innovantes et méthodiques

Développement

Les bénéficiaires de projets de développement initiés par le PNUD ne sont pas assez impliqués dans leur réalisation.

Tony Blair auprès du monde rural

Coopération

Tony Blair a séjourné à Lomé le 17 novembre pour la troisième fois depuis le début de l’année.