Inhumation d'Atsutsè Kokouvi Agbobli

13/09/2008
Inhumation d'Atsutsè Kokouvi Agbobli

L'ex-ministre de la Communication, Atsutsè Kokouvi Agbobli, dont le corps avait été retrouvé le 15 août sur une plage à Lomé, a été inhumé samedi à Adéta, son village natal, situé dans le sud-ouest du pays. M. Agbobli, 67 ans, avait créé en avril 2007, le Mouvement pour le développement national (MODENA), un parti de l'opposition au Togo.

Titulaire d'un doctorat en histoire en France et d'un diplôme de l'Institut d'études politiques de Paris, il avait enseigné au Gabon, occupé la fonction de chef de division au Département politique du secrétariat général de l'Organisation de l'unité africaine (OUA, devenue Union africaine) avant de travailler au Bureau international du travail (BIT).Il avait également été chroniqueur à l'hebdomadaire Jeune Afrique et avait créé le journal Afric'Hebdo.

Selon le rapport d'autopsie, l'ex-ministre est mort d'une «intoxication médicamenteuse».

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Caractère imprescriptible des actes de torture

Justice

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. 

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires. 

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.