Inhumation d'Atsutsè Kokouvi Agbobli

13/09/2008
Inhumation d'Atsutsè Kokouvi Agbobli

L'ex-ministre de la Communication, Atsutsè Kokouvi Agbobli, dont le corps avait été retrouvé le 15 août sur une plage à Lomé, a été inhumé samedi à Adéta, son village natal, situé dans le sud-ouest du pays. M. Agbobli, 67 ans, avait créé en avril 2007, le Mouvement pour le développement national (MODENA), un parti de l'opposition au Togo.

Titulaire d'un doctorat en histoire en France et d'un diplôme de l'Institut d'études politiques de Paris, il avait enseigné au Gabon, occupé la fonction de chef de division au Département politique du secrétariat général de l'Organisation de l'unité africaine (OUA, devenue Union africaine) avant de travailler au Bureau international du travail (BIT).Il avait également été chroniqueur à l'hebdomadaire Jeune Afrique et avait créé le journal Afric'Hebdo.

Selon le rapport d'autopsie, l'ex-ministre est mort d'une «intoxication médicamenteuse».

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une affaire qui ne tient pas la route

Finances

Après deux journées en garde à vue, Vincent Bolloré est ressorti mercredi soir du bureau des juges financiers parisiens avec une mise en examen pour ‘corruption’.

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.