Inhumation d'Atsutsè Kokouvi Agbobli

13/09/2008
Inhumation d'Atsutsè Kokouvi Agbobli

L'ex-ministre de la Communication, Atsutsè Kokouvi Agbobli, dont le corps avait été retrouvé le 15 août sur une plage à Lomé, a été inhumé samedi à Adéta, son village natal, situé dans le sud-ouest du pays. M. Agbobli, 67 ans, avait créé en avril 2007, le Mouvement pour le développement national (MODENA), un parti de l'opposition au Togo.

Titulaire d'un doctorat en histoire en France et d'un diplôme de l'Institut d'études politiques de Paris, il avait enseigné au Gabon, occupé la fonction de chef de division au Département politique du secrétariat général de l'Organisation de l'unité africaine (OUA, devenue Union africaine) avant de travailler au Bureau international du travail (BIT).Il avait également été chroniqueur à l'hebdomadaire Jeune Afrique et avait créé le journal Afric'Hebdo.

Selon le rapport d'autopsie, l'ex-ministre est mort d'une «intoxication médicamenteuse».

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'Europe un peu plus abordable

Tourisme

459.000 Fcfa, c’est le prix d’un billet entre Lomé et Paris (ou l’Europe) en ce moment sur Air France.

Votez pour eux !

Culture

Toofan a été nominé aux MTV Africa Music Awards dans la catégorie ‘meilleur groupe’

Comment le numérique va changer la vie des agriculteurs

Tech & Web

A Paris, Cina Lawson a expliqué comment la numérique pouvait s'inscrire dans une logique de développement de l'agriculture. 

'Il n'y a pas de fatalité à la famine'

Développement

Le président Faure Gnassingbé a pris part jeudi à New York à un side event sur le thème de l’élimination de la faim.