Inhumation d'Atsutsè Kokouvi Agbobli

13/09/2008
Inhumation d'Atsutsè Kokouvi Agbobli

L'ex-ministre de la Communication, Atsutsè Kokouvi Agbobli, dont le corps avait été retrouvé le 15 août sur une plage à Lomé, a été inhumé samedi à Adéta, son village natal, situé dans le sud-ouest du pays. M. Agbobli, 67 ans, avait créé en avril 2007, le Mouvement pour le développement national (MODENA), un parti de l'opposition au Togo.

Titulaire d'un doctorat en histoire en France et d'un diplôme de l'Institut d'études politiques de Paris, il avait enseigné au Gabon, occupé la fonction de chef de division au Département politique du secrétariat général de l'Organisation de l'unité africaine (OUA, devenue Union africaine) avant de travailler au Bureau international du travail (BIT).Il avait également été chroniqueur à l'hebdomadaire Jeune Afrique et avait créé le journal Afric'Hebdo.

Selon le rapport d'autopsie, l'ex-ministre est mort d'une «intoxication médicamenteuse».

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).