Interconnexion Togo-Burkina : projet majeur

29/10/2012
Interconnexion Togo-Burkina : projet majeur

Le ministre de l’Economie et des Finances Adji Otéth Ayassor a officiellement lancé lundi à Lomé le projet de réhabilitation du réseau routier Lomé-Cinkassé-Ouagadougou. Financé à plus de 70% par la Banque africaine de développement (BAD), la Banque ouest africaine de développement (BOAD), la Banque d’investissement et de développement de la Cédéao (BIDC) et par l’UEMOA, il doit permettre la facilitation du transport et donc du commerce sur cet axe stratégique.

Coût total : 186 milliards de Fcfa.

« Ce projet est un pas de plus en direction de l’intégration régionale et vers davantage de fluidité pour les échanges entre le port de Lomé et les pays de l’Hinterland », a déclaré Janvier Litsé, le représentant régional Afrique de l’Ouest de la BAD. 

M. Ayassor a donné des détails sur les travaux concernant la route côté togolais. Le tronçon Atakpamé-Blitta-Aouda, long de 150km, sera complément réhabilité et un pont sera construit. Il a précisé que tout serait mis en œuvre pour une livraison fin 2016.

La modernisation du principal axe routier reliant le Togo au Burkina Faso est stratégique d’un point de vue économique. Les bailleurs l’ont bien compris en accordant un important financement.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Délocalisation

Sport

La ville de Casablanca accueillera la rencontre entre le Togo et la Guinée dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN). 

Il reste une dernière chance

Sport

Les Eperviers juniors du Togo se sont inclinés dimanche à Bamako face aux Aiglons du Mali (0-2).

D1 : report de la 17e journée

Sport

La 17e journée du championnat de première division, prévue pour mercredi, est reportée à une date ultérieure, indique la Fédération togolaise de football (FTF) dans un communiqué.

Les Eperviers se méfient d’Ebola

Sport

La rencontre entre le Togo et la Guinée comptant pour la première journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) n’aura pas lieu à Conakry où sévit le virus Ebola.