Interprétation libre de l'opposition

13/06/2018
Interprétation libre de l'opposition

Aboudou Assouma, le président de la Cour constitutionnelle

Quelques heures après le communiqué publié par la Cour constitutionnelle relatif à la nécessité de respecter le calendrier électoral, la coalition de l’opposition a réagit par la voie de l’un de ses responsables, François Kampatibe.

Au micro de Nana FM, il a a déclaré : ‘Je regrette que la Cour ne soit pas allée plus loin en rappelant la disposition qui permet aux députés de rester en place jusqu'à la mise en place de la nouvelle assemblée’.

Sauf que ce délai ne peut s’éterniser. Un report de quelques semaines est possible, mais pas au-delà.

Pour M. Kampatibe, ‘‘La Cour constitutionnelle est dans son rôle. Elle n’a fait que son travail et cela ne veut pas dire que les élections doivent avoir lieu’.

C’est l’avis des opposants, pas ce que dit la constitution.

Le mandat des députés prendra fin le 19 août.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Aucune coupure sur le réseau Moov

Tech & Web

Pas de perturbations sur le réseau de l’opérateur de téléphonie mobile Moov, contrairement à ce qu’ont affirmé les médias.

Des chirurgiens membres de l'Eglise Copte se mobilisent

Coopération

Deux cents patients soufrant d’hernies et de goitre seront pris en charge par des médecins égyptiens.

Les transfusions sanguines n'ont aucun caractère commercial

Santé

La culture de don du sang n’est pas très développée au Togo. Absence d’information et préjugés freinent la collecte.

Fin de la mission de Mashav

Coopération

La session de formation assurée par Mashav, l’Agence de coopération israélienne, s’est achevée jeudi.