Introspection

01/07/2013
Introspection

Tirer les enseignements du passé pour mieux faire à l’avenir. Telle pourrait être la devise d’Abdou Assouma, le président de la Cour constitutionnelle. Il organise pendant 3 jours à Notsé (90 km au nord de Lomé) une rencontre destinée « à faire un inventaire des dysfonctionnements qui ont émaillé les élections passées au Togo en vue d’améliorer le scrutin qui s’annonce ».  L’occasion également d’analyser  les différentes phases du contentieux électoral en mettant un accent particulier sur le rôle et la compétence des institutions.

Une réunion à laquelle assistent, notamment, le président de la Cour constitutionnelle du Bénin, Théodore Holo, l’ambassadeur d’Allemagne à Lomé, Joseph Weiss, et des représentants du ministère de l’Administration territoriale, de la Céni, de la HAAC, de la CNDH et d’organisations de la société civile.

Les élections législatives auront lieu le 21 juillet prochain.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les échecs, c'est la pierre de touche de l'intelligence

Sport

L'Olympiade d'échecs 2018 a lieu du 23 septembre au 8 octobre au Sport Palace de Batoumi, en Géorgie. 

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.

L'empreinte du Togo

Culture

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a lancé un concours photos. Le vote se déroule en ligne.

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.