Investir dans la jeunesse

15/06/2017
Investir dans la jeunesse

Photo de famille jeudi à Lomé

60 % de la population africaine a aujourd’hui moins de 25 ans, un véritable défi pour les dirigeants du continent.

La commission de l’Union africaine, en partenariat avec la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique et la BAD, a élaboré une feuille qui souligne l’importance de tirer profit des dividendes démographiques.

Le Togo adhère pleinement à cette stratégie et a lancé jeudi son plan national.

Un plan qui comporte 4 axes majeurs, l’emploi et l’entrepreneuriat, l’éducation et le développement des compétences, la santé, la gouvernance et l’autonomisation de la jeunesse.

‘La mise en œuvre de cette feuille de route constitue une opportunité pour amplifier la croissance de nos Etats’, a déclaré le ministre de la Planification, Kossi Assimaïdou qui a précisé que son pays n’avait pas attendu les directives de l’UA pour investir dans la jeunesse.

La rencontre s’est déroulée en présence de plusieurs membres du gouvernement et du représentant de la BAD.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une affaire qui ne tient pas la route

Finances

Après deux journées en garde à vue, Vincent Bolloré est ressorti mercredi soir du bureau des juges financiers parisiens avec une mise en examen pour ‘corruption’.

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.