Investir dans la jeunesse

15/06/2017
Investir dans la jeunesse

Photo de famille jeudi à Lomé

60 % de la population africaine a aujourd’hui moins de 25 ans, un véritable défi pour les dirigeants du continent.

La commission de l’Union africaine, en partenariat avec la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique et la BAD, a élaboré une feuille qui souligne l’importance de tirer profit des dividendes démographiques.

Le Togo adhère pleinement à cette stratégie et a lancé jeudi son plan national.

Un plan qui comporte 4 axes majeurs, l’emploi et l’entrepreneuriat, l’éducation et le développement des compétences, la santé, la gouvernance et l’autonomisation de la jeunesse.

‘La mise en œuvre de cette feuille de route constitue une opportunité pour amplifier la croissance de nos Etats’, a déclaré le ministre de la Planification, Kossi Assimaïdou qui a précisé que son pays n’avait pas attendu les directives de l’UA pour investir dans la jeunesse.

La rencontre s’est déroulée en présence de plusieurs membres du gouvernement et du représentant de la BAD.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.