Investir devient un plaisir

19/01/2012
Investir devient un plaisir

Travailler au Togo sera désormais plus facile. Les députés ont adopté jeudi un nouveau Code de l’investissement plus moderne, plus libéral et conforme à la réglementation OHADA (Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires).

Le texte prévoit, notamment, l’égalité de traitement entre les investisseurs nationaux et internationaux. Le principe de liberté de gestion et de libre circulation des capitaux pour les investisseurs étrangers est garanti à 100%. Le nouveau Code protège la propriété privée commerciale et industrielle et les investisseurs contre les mesures d’expropriation. 

Le gouvernement créé dans la foulée une Agence dédiée à la Promotion des Investissements (API) sous l’autorité du Président de la République, agence qui doit devenir l’organisme central de la politique d’investissement du Togo. 

Le ministre du Commerce et de la Promotion du secteur privé, Kwesi Séléagodji Ahoomey-Zunu (photo), s’est félicité du vote des députés.

« C’est un texte fondamental qui fait partie de tout un arsenal destiné à relancer notre économie. Les partenaires privés locaux et étrangers sont les bienvenus pour nous accompagner. Toutes les facilités leur seront accordées », a-t-il assuré.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.