Irresponsable !

21/09/2012
Irresponsable !

Il y a une semaine, des troubles avaient opposé des manifestants de l’ANC à des habitants du quartier d’Adéwui. Des incidents qui avaient d’ailleurs suscité l’inquiétude des chancelleries occidentales. Or, ce même parti n’a rien trouvé de mieux que d’organiser samedi un nouveau rassemblement, au même endroit. Assez édifiant sur la stratégie poursuivie par Jean-Pierre Fabre et ses lieutenants.

Dans la soirée, le ministre de la Sécurité, Yark Damehame, a réagi en indiquant qu’il était hors de question que le rassemblement ait lieu à Adéwui. « Les enquêtes ouvertes sur les incidents de samedi dernier se poursuivent et une telle manifestation ne peut avoir lieu dans ce quartier », a-t-il déclaré.

«C’est encore un acte de provocation. On ne laissera pas faire. Nous allons prendre toutes les dispositions pour sécuriser les lieux », a indiqué M. Damehame invitant les responsables de la formation à changer d’itinéraire.

« Nous avons appris que l’ANC avait demandé à ses militants de se munir d’armes blanches pour aller à cette marche. En vertu de l’article 12, lorsqu’il y a risque de troubles à l’ordre public, soit les organisateurs acceptent de modifier l’itinéraire de la marche, soit les autorités doivent l’interdire. Comme l’ANC nous a adressé un courrier dans lequel il maintient son projet, nous allons prendre les dispositions pour l’empêcher », a précisé Yark Damehame.

Qu’il s’agisse de la manif de samedi, ou de celle prévue par le CST le 25 septembre, le ministre a rappelé que la liberté de manifester était un droit au Togo, à condition de ne pas troubler l’ordre public et d’enfreindre la liberté de mouvement des citoyens.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.