Irresponsable !

21/09/2012
Irresponsable !

Il y a une semaine, des troubles avaient opposé des manifestants de l’ANC à des habitants du quartier d’Adéwui. Des incidents qui avaient d’ailleurs suscité l’inquiétude des chancelleries occidentales. Or, ce même parti n’a rien trouvé de mieux que d’organiser samedi un nouveau rassemblement, au même endroit. Assez édifiant sur la stratégie poursuivie par Jean-Pierre Fabre et ses lieutenants.

Dans la soirée, le ministre de la Sécurité, Yark Damehame, a réagi en indiquant qu’il était hors de question que le rassemblement ait lieu à Adéwui. « Les enquêtes ouvertes sur les incidents de samedi dernier se poursuivent et une telle manifestation ne peut avoir lieu dans ce quartier », a-t-il déclaré.

«C’est encore un acte de provocation. On ne laissera pas faire. Nous allons prendre toutes les dispositions pour sécuriser les lieux », a indiqué M. Damehame invitant les responsables de la formation à changer d’itinéraire.

« Nous avons appris que l’ANC avait demandé à ses militants de se munir d’armes blanches pour aller à cette marche. En vertu de l’article 12, lorsqu’il y a risque de troubles à l’ordre public, soit les organisateurs acceptent de modifier l’itinéraire de la marche, soit les autorités doivent l’interdire. Comme l’ANC nous a adressé un courrier dans lequel il maintient son projet, nous allons prendre les dispositions pour l’empêcher », a précisé Yark Damehame.

Qu’il s’agisse de la manif de samedi, ou de celle prévue par le CST le 25 septembre, le ministre a rappelé que la liberté de manifester était un droit au Togo, à condition de ne pas troubler l’ordre public et d’enfreindre la liberté de mouvement des citoyens.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.