Itinéraire consensuel

18/11/2014
Itinéraire consensuel

La police veut éviter des incidents

Les opposants de l’ANC et du CAP 2015, un rassemblement formé à l’occasion de la présidentielle, entendent manifester le 21 novembre pour exiger des réformes politiques.

Pas de problème particulier pour le déroulement de cette marche à un détail prés. Les organisateurs veulent achever le rassemblement sur l’esplanade du Palais des congrès qui abrite l’Assemblée nationale, au grand marché de Lomé ou au carrefour Déckon. Des lieux sensibles, théâtre de troubles dans le passé.

Les autorités ont reçu lundi les responsables du CAP 2015 pour leur demander de réétudier l’itinéraire. De nouvelles rencontres devraient avoir lieu dans les jours qui viennent.

Le ministre de l’Administration territoriale, Gilbert Bawara, veut parvenir à un accord consensuel.

Le même jour, UNIR (majorité présidentielle) et des mouvements favorables au gouvernement ont prévu de défiler dans les rues de la capitale.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.