Jean-Claude Homawoo : « L’UFC n’est plus l’UFC »

21/03/2010
 Jean-Claude Homawoo : « L’UFC n’est plus l’UFC »

« Homawoo salaud », « Homawoo fils de chien ». C’est ce que l’on pouvait lire sur les pancartes brandies par une vingtaine de militants de l’UFC samedi devant le domicile de Jean-Claude Homawoo, vice-président de la Céni, et membre influent de l’UFC
Ce proche de Gilchrist Olympio s’est attiré l’hostilité de Jean-Pierre Fabre et de son équipe de campagne en déclarant récemment à republicoftogo.com que les opérations de dépouillement et de comptage des résultats de la présidentielle s’étaient déroulées dans la transparence allant ainsi à l’encontre de la position officielle du parti.
« Vous savez, les militants de l’UFC sont de bonne foi, mais quand on leur bourre le crâne avec des bêtises. Si vous leur dîtes que c’est à cause d’Homawoo que l’UFC n’a pas gagné les élections au Togo, ils le croient. Si vous leur affirmez que c’est le chien à côté de chez moi qui est responsable de la défaite, ils le croiront aussi et s’en prendront à l’animal. Je ne suis aucunement responsable de la bérézina électorale de l’UFC », a déclaré M. Homawoo après l’incident constatant que « l’UFC n’était plus l’UFC »

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Anticiper la réduction de l'APD

Développement

L’aide publique au développement (APD) demeure une source de financement très importante pour le Togo.

'Nous avons veillé à l’ouverture du marché à la concurrence'

Tech & Web

Les deux opérateurs de téléphonie mobile viennent de lancer leurs services 4G. La fibre se déploie. Bref, le Togo est en train de rattraper son retard.

Des lentilles artificielles pour lutter contre la cataracte

Santé

La cataracte apparaît chez les personnes âgées de plus de 50 ans. Elle est très répandue au Togo. Mais elle peut heureusement être traitée.

Un pays structurellement transformé

Développement

Le gouvernement a définitivement adopté le Plan national de développement. Sa mise en œuvre peut commencer.