Kodjo : ‘Une démarche qui clarifie définitivement le débat politique’

08/11/2014
Kodjo : ‘Une démarche qui clarifie définitivement le débat politique’

Agbéyomé Kodjo

Le parti Obuts (opposition) vient d’apporter son soutien à la démarche du CAR et de l’ADDI qui envisage l’introduction d’une proposition de loi sur des réformes institutionnelles et constitutionnelles (scrutin à 2 tours, limitation du mandat présidentiel).

Pour la formation dirigée par Agbéyomé Kodjo, ‘cette initiative a le mérite de solder le reliquat des réformes constitutionnelles et institutionnelles prescrites par l’APG permettant ainsi l’ancrage de la démocratie, la consolidation de l’Etat de droit avec la mise en place d’institutions républicaines vertueuses, et subséquemment la stabilité de la nation’.

Le communiqué publié par ce parti souligne que ‘la démarche initiée par l’ADDI et le CAR aura le mérite de clarifier définitivement le débat politique en ce qu’il permettra au peuple togolais de distinguer dorénavant celles et ceux de ses représentants qui sont réellement hostiles ou favorables à des  réformes d’essence politique significative, auxquelles aspirent le peuple togolais dans toutes ses composantes sociologiques’.

Les membres de l’ANC, du CST et d’une partie d’Arc en ciel auront entendu le message de M. Kodjo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.

Mariachis, tequila et internet

Tech & Web

Le Forum annuel sur la gouvernance de l’Internet s’est ouvert mardi à Guadalajara, berceau des mariachis et de la tequila.