Kodjo brandit l’arme divine

13/08/2011
 Kodjo brandit l’arme divine

Obuts, le parti fondé par l’ancien Premier ministre Agbéyomé Kodjo (photo), fête samedi ses trois ans. Dans un discours prononcé samedi à Kpalimé, l’ancien cacique du RPT s’est voulu offensif et critique à l’égard de la politique menée par le président Faure Gnassingbé et son gouvernement.

«Si gouverner c’est prévoir et donc anticiper au mieux l’avenir, il est clair qu’aujourd’hui la gouvernance de Faure Gnassingbé n’a pas su améliorer le quotidien des togolais qu’elle a plutôt détroussé, réduisant la majorité à la faim et à l’indigence », a-t-il déclaré lors de son intervention.

M. Kodjo est également revenu sur sa décision de mettre un terme à son alliance avec le FRAC. « Les divergences stratégiques avec les alliés de la résistance citoyenne ont conduit Obuts à surseoir aux marches du FRAC tout en continuant d’être solidaire des forces de l’alternance et du changement démocratique au Togo », a-t-il indiqué. 

Le patron d’Obuts reste toutefois disponible pour un large dialogue politique « afin de sortir le Togo de l’impasse ».

Néanmoins, selon Agbéyomé Kodjo, ce n’est pas la politique qui peut sauver le Togo, mais c’est bien l’ « arme divine qui paraît la plus redoutable ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.