Kodjo dans le texte

17/03/2013
Kodjo dans le texte

Agbéyomé Kodjo, le dirigeant d’Obuts (opposition) était l’invité dimanche de la radio privée Nana FM. Inculpé dans le cadre de l’enquête sur les incendies criminels des marchés de Kara et de Lomé, il s’est plaint des conditions dans lesquelles s’étaient déroulé son séjour de 40 jours à la gendarmerie. M. Kodjo a de nouveau déclaré qu’il avait été torturé. Aucun médecin n’a été en mesure de certifier les dires de ce politicien qui laissent dubitatifs.

A l’instar de ses amis du CST et de l’ANC, Agbéyomé Kodjo estime que les inculpations de plusieurs membres de l’opposition, y compris la sienne, s’apparentent à un « acharnement ». La justice doit disposer d’un certain nombre d’éléments pour poursuivre une vingtaine de personnes. L’instruction permettra de déterminer avec précision les responsabilités éventuelles des uns et des autres.

Enfin, interrogé par Nana FM sur les nouvelles prérogatives conférées à la HACC, le leader d’Obuts soutient que c’est « une manière de museler les journalistes courageux qui dénoncent les dérives du pouvoir en place ».

On aimerait bien que M. Kodjo fasse la démonstration que la diffusion de fausses informations et l’atteinte à la vie privée procèdent d’un « journalisme courageux ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.