Kodjo dans le texte

17/03/2013
Kodjo dans le texte

Agbéyomé Kodjo, le dirigeant d’Obuts (opposition) était l’invité dimanche de la radio privée Nana FM. Inculpé dans le cadre de l’enquête sur les incendies criminels des marchés de Kara et de Lomé, il s’est plaint des conditions dans lesquelles s’étaient déroulé son séjour de 40 jours à la gendarmerie. M. Kodjo a de nouveau déclaré qu’il avait été torturé. Aucun médecin n’a été en mesure de certifier les dires de ce politicien qui laissent dubitatifs.

A l’instar de ses amis du CST et de l’ANC, Agbéyomé Kodjo estime que les inculpations de plusieurs membres de l’opposition, y compris la sienne, s’apparentent à un « acharnement ». La justice doit disposer d’un certain nombre d’éléments pour poursuivre une vingtaine de personnes. L’instruction permettra de déterminer avec précision les responsabilités éventuelles des uns et des autres.

Enfin, interrogé par Nana FM sur les nouvelles prérogatives conférées à la HACC, le leader d’Obuts soutient que c’est « une manière de museler les journalistes courageux qui dénoncent les dérives du pouvoir en place ».

On aimerait bien que M. Kodjo fasse la démonstration que la diffusion de fausses informations et l’atteinte à la vie privée procèdent d’un « journalisme courageux ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Akwaba !

Sport

4.000 sportifs et artistes venus de près de 80 pays participent à partir de vendredi aux VIIIe Jeux de la Francophonie à Abidjan.

Grand Prix de la Kozah : victoire de Hamza Assoumanou

Sport

La première édition du tour cycliste  'Grand Prix de la Kozah' a été remportée jeudi par Hamza Assoumanou de l’équipe Bike Aid (Kpalimé).

Baisse significative de l'incidence de la pauvreté

Développement

Le Premier ministre a présenté mercredi à New York le rapport intermédiaire du Togo sur les ODD.

L'Allemagne laboure le Togo

Coopération

Depuis la reprise de la coopération avec le Togo, l’Allemagne est particulièrement active dans le secteur de l’agriculture.